cf.sinergiasostenible.org
Nouvelles recettes

Si Jay-Z frappe la discothèque Bank à Vegas, vous devriez probablement faire la même chose

Si Jay-Z frappe la discothèque Bank à Vegas, vous devriez probablement faire la même chose



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


En pensant à Las Vegas, la plupart ne peuvent s'empêcher d'imaginer les fontaines emblématiques du Bellagio dansant en mouvement chorégraphié dans le contexte du grand hôtel cinq étoiles. Tout dans le Bellagio Resort and Casino primé crie à l'opulence - de son Conservatoire et Jardin Botanique à sa galerie d'art, au restaurant Michael Mina et au spectacle "O" du Cirque Du Soleil - le complexe est unique en son genre.

Situé à l'intérieur de la prestigieuse propriété se trouve The Bank Nightclub, un espace à plusieurs niveaux de 6 600 pieds carrés qui offre aux clients l'une des expériences de vie nocturne les plus exquises du Strip. À la fois élégant et sexy, le lieu est sous la direction de The Light Group et est un favori parmi les habitants, les visiteurs et l'élite d'Hollywood.

Entrant par un foyer habillé de bouteilles de Cristal mur à mur, le plafond couleur onyx et les accents de cristal et d'or de The Bank créent un sentiment d'extravagance sur une piste de danse surélevée en verre. Le lieu dégage un air de privilège avec son décor noir et or, et basé sur sa clientèle exclusive, est exactement la disposition qu'il vise.

En plus d'être un régal pour les yeux, le club fait entrer certains des DJ et artistes les plus en vue du pays pour offrir une expérience sensorielle complète. Avec son système audio de pointe et son éclairage personnalisé par John Lyons Systems, l'énergie à l'intérieur est toujours animée.

En plus des cabines VIP et du service aux tables, le club propose également des salles VIP pouvant accueillir jusqu'à 75 personnes afin que vous puissiez profiter de l'intimité dont vous avez besoin. Parmi sa liste impressionnante de célébrités, de musiciens et d'invités de premier plan figurent Jay-Z, Fergie, Mariah Carey, Big Sean et Bruno Mars (pour n'en nommer que quelques-uns).

Alors que Vegas est connue pour ses boîtes de nuit séduisantes et ses boissons toute la journée, The Bank se distingue en organisant l'une des meilleures soirées animées de classe et de style. Je veux dire, nous ne vous dirons pas quoi faire, mais si Jay-Z visite la boîte de nuit à Vegas, vous devriez probablement le faire aussi. Je dis juste. La Banque est ouverte du jeudi au dimanche soir de 22h30 à 19h. à 4h00 du matin


Op-Ed : Art destructeur : Ce qui est construit à Vegas explose à Vegas

Le Riviera Hotel & Casino lors de son dernier jour d'ouverture le 3 mai à Las Vegas. La Las Vegas Convention and Visitors Authority a acheté la propriété vieille de 60 ans et prévoit de la démolir.

L'artiste dada Marcel Duchamp a mis un urinoir sur le mur d'une galerie et c'était de l'art. Dans un morceau qu'il a appelé « L.H.O.O.Q. », un jeu de mots français sur la phrase « Elle a un derrière chaud », Duchamp a dessiné une moustache et une barbiche sur une version de carte postale de la Joconde – et dadadadadada. Mais Duchamp ne peut pas toucher à l'art de Vegas. Le magnat des casinos Steve Wynn a mis son coude dans un vrai Picasso. Duchamp a fait Dada. Vegas, c'est Dada.

Ici, à Vegas, nous construisons de beaux bâtiments, les remplissons d'histoire, puis nous les faisons exploser dans le royaume à venir. En ce moment, nous nous apprêtons à faire exploser l'hôtel historique Riviera. Je suppose que nous allons le faire correctement, comme nous l'avons fait pour les autres. Nous filmerons l'implosion sous tous les angles, construirons un autre hôtel au même endroit, puis installerons un grand écran montrant une boucle vidéo de l'explosion du Riv. C'est ainsi que Vegas traite l'histoire. Dessine une moustache là-dessus et appelle ça de l'art, piker !

Le Riv est aussi vieux que moi. C'était un joint de tapis, très chic. Mon héros et ami, Liberace, a ouvert le joint quand j'avais 5 semaines. D'autres héros/amis, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner et Don Rickles y ont tous joué. Frank, Dino, Sammy et Elvis aussi. Il a été présenté dans l'original "Ocean's Eleven", "Casino" et "The Hangover".

À San Francisco, ils appellent le Condor, le club topless de Carol Doda, un monument historique. Tu veux parler seins nus ? La "Crazy Girls Revue" a duré au Riv pour toujours et a présenté quelqu'un d'autre que je connaissais, Jahna Steele. Elle a peut-être été la première showgirl transgenre, mais probablement pas. Devant le Riv, il y avait une statue en bronze des Crazy Girls, leurs arrières luisants frottés par les fans. C'est l'une des rares choses qu'ils n'explosent pas. Cela passera à un autre casino. Nous avons du respect.

Nous faisons exploser le Riv et nous en sommes ravis. J'ai joué au Riv plusieurs fois. Penn & Teller s'est une fois inscrit pour y faire une émission-bénéfice. Mais Teller avait déjà loué un lieu de vacances en Italie pour ce mois. (Teller est la classe. Teller est le Siegfried, je suis le Roy). Teller a donc prêté son costume au brillant magicien Mac King. King a gardé la bouche fermée et nous avons continué en tant que « Penn & Teller ». Assez proche pour le travail de charité.

Le meilleur groupe de Vegas est les Lon Bronson All Stars, et ils jouaient après les heures de travail au Riv. Tout le monde s'est assis avec eux. De très bons musiciens et aussi des gens comme Drew Carey et moi. Drew jouait de la trompette, je jouais de la basse et nous avons tous les deux chanté un peu. J'ai beaucoup joué avec Lon Bronson.

Un soir, j'ai chanté avec Lon une chanson que j'ai écrite intitulée "Clothes of the Dead". Il s'agit de porter des vêtements de friperies. Il s'agit de morts, et d'une manière ou d'une autre, j'ai offensé une table d'ivrognes. Ils m'ont trouvé alors que je sortais, m'ont attrapé et ont essayé de me frapper au visage. Je n'ai jamais frappé quelqu'un de colère de ma vie, mais avec ma personnalité, j'ai été frappé plusieurs fois, alors je sais comment esquiver. Ils étaient ivres et assez lents pour que l'esquive lâche ait fonctionné.

Ils se sont plaints de moi à la sécurité, et parce que je suis un grand type qui a l'air violent, la sécurité m'a menotté et m'a mis dans une cellule de détention pendant que je les suppliais de vérifier leur « œil dans le ciel » pour voir qui avait frappé qui. Mon ami Steve Schirripa - ouais, de "The Sopranos" - était directeur de divertissement là-bas à l'époque et il a tout fait pour tout le monde, y compris moi. Mais, oui, j'ai été détenu au Riv.

J'ai été détenu dans ce joint, donc je me fiche de son histoire - faites sauter la ventouse - pour l'art !
Dadadadadada.

Penn Jillette est la moitié la plus forte et la plus grande de l'équipe de magie/comédie de Penn & Teller.

Suivez la section Opinion sur Twitter @latimesopinion et Facebook

Un remède à l'opinion commune

Obtenez des perspectives stimulantes avec notre newsletter hebdomadaire.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

Plus du Los Angeles Times

Après que Facebook ait décidé que les mots « Américains stupides » étaient un discours de haine, j'ai réfléchi à mon sort et j'ai fait ce que tout Américain pensant ferait face à la perte de ses droits constitutionnels. Je me suis rendu.

Le problème central qui afflige la droite est sa soumission au populisme, qui est immunisé contre la raison et méprisant le débat.

L'infrastructure est l'infrastructure. Est-ce que quelqu'un parle de la beauté des raffineries de pétrole ou des sorties d'autoroute ?

Les lecteurs accueillent favorablement un éditorial contre l'antisémitisme mais contestent sa caractérisation des Juifs comme « des personnes qui sont, pour la plupart, blanches et mènent souvent une vie privilégiée ».

Trois personnes ont été tuées le long du ruisseau Compton au cours de la dernière année. Leur tueur, selon les autorités, était un homme qui vivait dans un camp de sans-abri le long du ruisseau.

Les femmes qui ont accusé Danny Masterson de viol ont témoigné que les responsables de la Scientologie ont essayé de les empêcher de signaler les attaques présumées à la police.

Las Vegas a failli s'arrêter pendant la pandémie. Les casinos et les restaurants devraient reprendre leur pleine capacité mardi, mais de nombreux travailleurs de l'hôtellerie se demandent s'ils compenseront un jour leurs pertes.

Les Dodgers disent que l'effondrement de Mookie Betts n'est pas lié à des problèmes de blessures potentiels, mais le voltigeur normalement remarquable a joué d'une manière étrangement piétonne.

Nous discutons du septième et dernier épisode du drame policier de HBO, y compris la performance à élimination directe de Julianne Nicholson et les chances d'une saison 2.

Un caricaturiste américain d'origine coréenne utilise des caméléons pour illustrer comment les Américains d'origine asiatique chevauchent deux cultures très différentes.

La semaine prochaine, un Marine dont les restes n'avaient pas été identifiés depuis qu'il a été tué à Pearl Harbor sera enterré. Sa mort n'est qu'un petit prix de la guerre.

Les services de police des grandes villes ont aujourd'hui trop souvent une mentalité de garnison. Les agents du logement dans les quartiers où ils travaillent pourraient résoudre ce problème.

En 1921, une foule blanche s'est déchaînée dans le quartier Black Tulsa de Greenwood, tuant des dizaines et détruisant 25 blocs carrés d'entreprises et de maisons. Le passé n'est pas vraiment passé.

De nombreux anciens combattants se voient refuser des soins de santé VA en raison d'un malentendu généralisé et d'une mauvaise application des règles concernant les décharges autres qu'honorables.


Op-Ed : Art destructeur : Ce qui est construit à Vegas explose à Vegas

Le Riviera Hotel & Casino lors de son dernier jour d'ouverture le 3 mai à Las Vegas. La Las Vegas Convention and Visitors Authority a acheté la propriété vieille de 60 ans et prévoit de la démolir.

L'artiste dada Marcel Duchamp a mis un urinoir sur le mur d'une galerie et c'était de l'art. Dans un morceau qu'il a appelé « L.H.O.O.Q. », un jeu de mots français sur la phrase « Elle a un derrière chaud », Duchamp a dessiné une moustache et une barbiche sur une version de carte postale de la Joconde – et dadadadadada. Mais Duchamp ne peut pas toucher à l'art de Vegas. Le magnat des casinos Steve Wynn a mis son coude dans un vrai Picasso. Duchamp a fait Dada. Vegas, c'est Dada.

Ici, à Vegas, nous construisons de beaux bâtiments, les remplissons d'histoire, puis nous les faisons exploser dans le royaume à venir. En ce moment, nous nous apprêtons à faire exploser l'hôtel historique Riviera. Je suppose que nous allons le faire correctement, comme nous l'avons fait pour les autres. Nous filmerons l'implosion sous tous les angles, construirons un autre hôtel au même endroit, puis installerons un grand écran montrant une boucle vidéo de l'explosion du Riv. C'est ainsi que Vegas traite l'histoire. Dessine une moustache là-dessus et appelle ça de l'art, piker !

Le Riv est aussi vieux que moi. C'était un joint de tapis, très chic. Mon héros et ami, Liberace, a ouvert le joint quand j'avais 5 semaines. D'autres héros/amis, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner et Don Rickles y ont tous joué. Frank, Dino, Sammy et Elvis aussi. Il a été présenté dans l'original "Ocean's Eleven", "Casino" et "The Hangover".

À San Francisco, ils appellent le Condor, le club topless de Carol Doda, un monument historique. Tu veux parler seins nus ? La "Crazy Girls Revue" a duré au Riv pour toujours et a présenté quelqu'un d'autre que je connaissais, Jahna Steele. Elle a peut-être été la première showgirl transgenre, mais probablement pas. Devant le Riv, il y avait une statue en bronze des Crazy Girls, leurs arrières brillants frottés par les fans. C'est l'une des rares choses qu'ils n'explosent pas. Cela passera à un autre casino. Nous avons du respect.

Nous faisons exploser le Riv et nous en sommes ravis. J'ai joué au Riv plusieurs fois. Penn & Teller s'est une fois inscrit pour y faire une émission-bénéfice. Mais Teller avait déjà loué un lieu de vacances en Italie pour ce mois. (Teller est la classe. Teller est le Siegfried, je suis le Roy). Teller a donc prêté son costume au brillant magicien Mac King. King a gardé la bouche fermée et nous avons continué en tant que « Penn & Teller ». Assez proche pour le travail de charité.

Le meilleur groupe de Vegas est les Lon Bronson All Stars, et ils jouaient après les heures de travail au Riv. Tout le monde s'est assis avec eux. De très bons musiciens et aussi des gens comme Drew Carey et moi. Drew jouait de la trompette, je jouais de la basse et nous avons tous les deux chanté un peu. J'ai beaucoup joué avec Lon Bronson.

Un soir, j'ai chanté avec Lon une chanson que j'ai écrite intitulée "Clothes of the Dead". Il s'agit de porter des vêtements de friperies. Il s'agit de morts, et d'une manière ou d'une autre, j'ai offensé une table d'ivrognes. Ils m'ont trouvé alors que je sortais, m'ont attrapé et ont essayé de me frapper au visage. Je n'ai jamais frappé quelqu'un de colère de ma vie, mais avec ma personnalité, j'ai été frappé plusieurs fois, alors je sais comment esquiver. Ils étaient ivres et assez lents pour que l'esquive lâche ait fonctionné.

Ils se sont plaints de moi à la sécurité, et parce que je suis un grand type qui a l'air violent, la sécurité m'a menotté et m'a mis dans une cellule de détention pendant que je les suppliais de vérifier leur « œil dans le ciel » pour voir qui avait frappé qui. Mon ami Steve Schirripa - ouais, de "The Sopranos" - était directeur de divertissement là-bas à l'époque et il a tout fait pour tout le monde, y compris moi. Mais, oui, j'ai été détenu au Riv.

J'ai été détenu dans ce joint, donc je me fiche de son histoire - faites sauter la ventouse - pour l'art !
Dadadadadada.

Penn Jillette est la moitié la plus forte et la plus grande de l'équipe de magie/comédie de Penn & Teller.

Suivez la section Opinion sur Twitter @latimesopinion et Facebook

Un remède à l'opinion commune

Obtenez des perspectives stimulantes avec notre newsletter hebdomadaire.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

Plus du Los Angeles Times

Après que Facebook ait décidé que les mots « Américains stupides » étaient un discours de haine, j'ai réfléchi à mon sort et j'ai fait ce que tout Américain pensant ferait face à la perte de ses droits constitutionnels. Je me suis rendu.

Le problème central qui afflige la droite est sa soumission au populisme, qui est immunisé contre la raison et méprisant le débat.

L'infrastructure est l'infrastructure. Est-ce que quelqu'un parle de la beauté des raffineries de pétrole ou des sorties d'autoroute ?

Les lecteurs accueillent favorablement un éditorial contre l'antisémitisme mais contestent sa caractérisation des Juifs comme « des personnes qui sont, pour la plupart, blanches et mènent souvent une vie privilégiée ».

Trois personnes ont été tuées le long du ruisseau Compton au cours de la dernière année. Leur tueur, selon les autorités, était un homme qui vivait dans un camp de sans-abri le long du ruisseau.

Les femmes qui ont accusé Danny Masterson de viol ont témoigné que les responsables de la Scientologie ont essayé de les empêcher de signaler les attaques présumées à la police.

Las Vegas a failli s'arrêter pendant la pandémie. Les casinos et les restaurants devraient reprendre leur pleine capacité mardi, mais de nombreux travailleurs de l'hôtellerie se demandent s'ils compenseront un jour leurs pertes.

Les Dodgers disent que l'effondrement de Mookie Betts n'est pas lié à des problèmes de blessures potentiels, mais le voltigeur normalement remarquable a joué d'une manière étrangement piétonne.

Nous discutons du septième et dernier épisode du drame policier de HBO, y compris la performance à élimination directe de Julianne Nicholson et les chances d'une saison 2.

Un caricaturiste américain d'origine coréenne utilise des caméléons pour illustrer comment les Américains d'origine asiatique chevauchent deux cultures très différentes.

La semaine prochaine, un Marine dont les restes n'avaient pas été identifiés depuis qu'il a été tué à Pearl Harbor sera enterré. Sa mort n'est qu'un petit prix de la guerre.

Les services de police des grandes villes ont aujourd'hui trop souvent une mentalité de garnison. Les agents du logement dans les quartiers où ils travaillent pourraient résoudre ce problème.

En 1921, une foule blanche s'est déchaînée dans le quartier Black Tulsa de Greenwood, tuant des dizaines et détruisant 25 blocs carrés d'entreprises et de maisons. Le passé n'est pas vraiment passé.

De nombreux anciens combattants se voient refuser des soins de santé VA en raison d'un malentendu généralisé et d'une mauvaise application des règles concernant les décharges autres qu'honorables.


Op-Ed : Art destructeur : Ce qui est construit à Vegas explose à Vegas

Le Riviera Hotel & Casino lors de son dernier jour d'ouverture le 3 mai à Las Vegas. La Convention and Visitors Authority de Las Vegas a acheté la propriété vieille de 60 ans et prévoit de la démolir.

L'artiste dada Marcel Duchamp a mis un urinoir sur le mur d'une galerie et c'était de l'art. Dans un morceau qu'il a appelé « L.H.O.O.Q. », un jeu de mots français sur la phrase « Elle a un derrière chaud », Duchamp a dessiné une moustache et une barbiche sur une version de carte postale de la Joconde – et dadadadadada. Mais Duchamp ne peut pas toucher à l'art de Vegas. Le magnat des casinos Steve Wynn a mis son coude dans un vrai Picasso. Duchamp a fait Dada. Vegas, c'est Dada.

Ici, à Vegas, nous construisons de beaux bâtiments, les remplissons d'histoire, puis nous les faisons exploser dans le royaume à venir. En ce moment, nous nous apprêtons à faire exploser l'hôtel historique Riviera. Je suppose que nous allons le faire correctement, comme nous l'avons fait pour les autres. Nous allons filmer l'implosion sous tous les angles, construire un autre hôtel au même endroit, puis installer un grand écran montrant une boucle vidéo de l'explosion du Riv. C'est ainsi que Vegas traite l'histoire. Dessine une moustache là-dessus et appelle ça de l'art, piker !

Le Riv est aussi vieux que moi. C'était un joint de tapis, très chic. Mon héros et ami, Liberace, a ouvert le joint quand j'avais 5 semaines. D'autres héros/amis, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner et Don Rickles y ont tous joué. Frank, Dino, Sammy et Elvis aussi. Il a été présenté dans l'original "Ocean's Eleven", "Casino" et "The Hangover".

À San Francisco, ils appellent le Condor, le club topless de Carol Doda, un monument historique. Tu veux parler seins nus ? La "Crazy Girls Revue" a duré au Riv pour toujours et a présenté quelqu'un d'autre que je connaissais, Jahna Steele. Elle a peut-être été la première showgirl transgenre, mais probablement pas. Devant le Riv, il y avait une statue en bronze des Crazy Girls, leurs arrières brillants frottés par les fans. C'est l'une des rares choses qu'ils n'explosent pas. Cela passera à un autre casino. Nous avons du respect.

Nous faisons exploser le Riv et nous en sommes ravis. J'ai joué au Riv plusieurs fois. Penn & Teller s'est une fois inscrit pour y faire une émission-bénéfice. Mais Teller avait déjà loué un lieu de vacances en Italie pour ce mois. (Teller est la classe. Teller est le Siegfried, je suis le Roy). Teller a donc prêté son costume au brillant magicien Mac King. King a gardé la bouche fermée et nous avons continué en tant que « Penn & Teller ». Assez proche pour le travail de charité.

Le meilleur groupe de Vegas est les Lon Bronson All Stars, et ils jouaient après les heures de travail au Riv. Tout le monde s'est assis avec eux. De très bons musiciens et aussi des gens comme Drew Carey et moi. Drew jouait de la trompette, je jouais de la basse et nous avons tous les deux chanté un peu. J'ai beaucoup joué avec Lon Bronson.

Un soir, j'ai chanté avec Lon une chanson que j'ai écrite intitulée "Clothes of the Dead". Il s'agit de porter des vêtements de friperies. Il s'agit de morts, et d'une manière ou d'une autre, j'ai offensé une table d'ivrognes. Ils m'ont trouvé alors que je sortais, m'ont attrapé et ont essayé de me frapper au visage. Je n'ai jamais frappé quelqu'un de colère de ma vie, mais avec ma personnalité, j'ai été frappé plusieurs fois, alors je sais comment esquiver. Ils étaient ivres et assez lents pour que l'esquive lâche ait fonctionné.

Ils se sont plaints de moi à la sécurité, et parce que je suis un grand type qui a l'air violent, la sécurité m'a menotté et m'a mis dans une cellule de détention pendant que je les suppliais de vérifier leur « œil dans le ciel » pour voir qui avait frappé qui. Mon ami Steve Schirripa - ouais, de "The Sopranos" - était directeur de divertissement là-bas à l'époque et il a tout fait pour tout le monde, y compris moi. Mais, oui, j'ai été détenu au Riv.

J'ai été détenu dans ce joint, donc je me fiche de son histoire - faites sauter la ventouse - pour l'art !
Dadadadadada.

Penn Jillette est la moitié la plus forte et la plus grande de l'équipe de magie/comédie de Penn & Teller.

Suivez la section Opinion sur Twitter @latimesopinion et Facebook

Un remède à l'opinion commune

Obtenez des perspectives stimulantes avec notre newsletter hebdomadaire.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

Plus du Los Angeles Times

Après que Facebook ait décidé que les mots « Américains stupides » étaient un discours de haine, j'ai réfléchi à mon sort et j'ai fait ce que tout Américain pensant ferait face à la perte de ses droits constitutionnels. Je me suis rendu.

Le problème central qui afflige la droite est sa soumission au populisme, qui est immunisé contre la raison et méprisant le débat.

L'infrastructure est l'infrastructure. Est-ce que quelqu'un parle de la beauté des raffineries de pétrole ou des sorties d'autoroute ?

Les lecteurs accueillent favorablement un éditorial contre l'antisémitisme mais contestent sa caractérisation des Juifs comme « des personnes qui sont, pour la plupart, blanches et mènent souvent une vie privilégiée ».

Trois personnes ont été tuées le long du ruisseau Compton au cours de la dernière année. Leur tueur, selon les autorités, était un homme qui vivait dans un camp de sans-abri le long du ruisseau.

Les femmes qui ont accusé Danny Masterson de viol ont témoigné que les responsables de la Scientologie ont essayé de les empêcher de signaler les attaques présumées à la police.

Las Vegas a failli s'arrêter pendant la pandémie. Les casinos et les restaurants devraient reprendre leur pleine capacité mardi, mais de nombreux travailleurs de l'hôtellerie se demandent s'ils compenseront un jour leurs pertes.

Les Dodgers disent que l'effondrement de Mookie Betts n'est pas lié à des problèmes de blessures potentiels, mais le voltigeur normalement remarquable a joué d'une manière étrangement piétonne.

Nous discutons du septième et dernier épisode du drame policier de HBO, y compris la performance à élimination directe de Julianne Nicholson et les chances d'une saison 2.

Un caricaturiste américain d'origine coréenne utilise des caméléons pour illustrer comment les Américains d'origine asiatique chevauchent deux cultures très différentes.

La semaine prochaine, un Marine dont les restes n'avaient pas été identifiés depuis qu'il a été tué à Pearl Harbor sera enterré. Sa mort n'est qu'un petit prix de la guerre.

Les services de police des grandes villes ont aujourd'hui trop souvent une mentalité de garnison. Les agents du logement dans les quartiers où ils travaillent pourraient résoudre ce problème.

En 1921, une foule blanche s'est déchaînée dans le quartier Black Tulsa de Greenwood, tuant des dizaines et détruisant 25 blocs carrés d'entreprises et de maisons. Le passé n'est pas vraiment passé.

De nombreux anciens combattants se voient refuser des soins de santé VA en raison d'un malentendu généralisé et d'une mauvaise application des règles concernant les décharges autres qu'honorables.


Op-Ed : Art destructeur : Ce qui est construit à Vegas explose à Vegas

Le Riviera Hotel & Casino lors de son dernier jour d'ouverture le 3 mai à Las Vegas. La Las Vegas Convention and Visitors Authority a acheté la propriété vieille de 60 ans et prévoit de la démolir.

L'artiste dada Marcel Duchamp a mis un urinoir sur le mur d'une galerie et c'était de l'art. Dans un morceau qu'il a appelé « L.H.O.O.Q. », un jeu de mots français sur la phrase « Elle a un derrière chaud », Duchamp a dessiné une moustache et une barbiche sur une version de carte postale de la Joconde – et dadadadadada. Mais Duchamp ne peut pas toucher à l'art de Vegas. Le magnat des casinos Steve Wynn a mis son coude dans un vrai Picasso. Duchamp a fait Dada. Vegas, c'est Dada.

Ici, à Vegas, nous construisons de beaux bâtiments, les remplissons d'histoire, puis nous les faisons exploser dans le royaume à venir. En ce moment, nous nous apprêtons à faire exploser l'hôtel historique Riviera. Je suppose que nous allons le faire correctement, comme nous l'avons fait pour les autres. Nous filmerons l'implosion sous tous les angles, construirons un autre hôtel au même endroit, puis installerons un grand écran montrant une boucle vidéo de l'explosion du Riv. C'est ainsi que Vegas traite l'histoire. Dessine une moustache là-dessus et appelle ça de l'art, piker !

Le Riv est aussi vieux que moi. C'était un joint de tapis, très chic. Mon héros et ami, Liberace, a ouvert le joint quand j'avais 5 semaines. D'autres héros/amis, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner et Don Rickles y ont tous joué. Frank, Dino, Sammy et Elvis aussi. Il a été présenté dans l'original "Ocean's Eleven", "Casino" et "The Hangover".

À San Francisco, ils appellent le Condor, le club topless de Carol Doda, un monument historique. Tu veux parler seins nus ? La "Crazy Girls Revue" a duré au Riv pour toujours et a présenté quelqu'un d'autre que je connaissais, Jahna Steele. Elle a peut-être été la première showgirl transgenre, mais probablement pas. Devant le Riv, il y avait une statue en bronze des Crazy Girls, leurs arrières brillants frottés par les fans. C'est l'une des rares choses qu'ils n'explosent pas. Cela passera à un autre casino. Nous avons du respect.

Nous faisons exploser le Riv et nous en sommes ravis. J'ai joué au Riv plusieurs fois. Penn & Teller s'est une fois inscrit pour y faire une émission-bénéfice. Mais Teller avait déjà loué un lieu de vacances en Italie pour ce mois. (Teller est la classe. Teller est le Siegfried, je suis le Roy). Teller a donc prêté son costume au brillant magicien Mac King. King a gardé la bouche fermée et nous avons continué en tant que « Penn & Teller ». Assez proche pour le travail de charité.

Le meilleur groupe de Vegas est les Lon Bronson All Stars, et ils jouaient après les heures de travail au Riv. Tout le monde s'est assis avec eux. De très bons musiciens et aussi des gens comme Drew Carey et moi. Drew jouait de la trompette, je jouais de la basse et nous avons tous les deux chanté un peu. J'ai beaucoup joué avec Lon Bronson.

Un soir, j'ai chanté avec Lon une chanson que j'ai écrite intitulée "Clothes of the Dead". Il s'agit de porter des vêtements de friperies. Il s'agit de morts, et d'une manière ou d'une autre, j'ai offensé une table d'ivrognes. Ils m'ont trouvé alors que je sortais, m'ont attrapé et ont essayé de me frapper au visage. Je n'ai jamais frappé quelqu'un de colère de ma vie, mais avec ma personnalité, j'ai été frappé plusieurs fois, alors je sais comment esquiver. Ils étaient ivres et assez lents pour que l'esquive lâche ait fonctionné.

Ils se sont plaints de moi à la sécurité, et parce que je suis un grand type qui a l'air violent, la sécurité m'a menotté et m'a mis dans une cellule de détention pendant que je les suppliais de vérifier leur « œil dans le ciel » pour voir qui avait frappé qui. Mon ami Steve Schirripa - ouais, de "The Sopranos" - était directeur de divertissement là-bas à l'époque et il a tout fait pour tout le monde, y compris moi. Mais, oui, j'ai été détenu au Riv.

J'ai été détenu dans ce joint, donc je me fiche de son histoire - faites sauter la ventouse - pour l'art !
Dadadadadada.

Penn Jillette est la moitié la plus forte et la plus grande de l'équipe de magie/comédie de Penn & Teller.

Suivez la section Opinion sur Twitter @latimesopinion et Facebook

Un remède à l'opinion commune

Obtenez des perspectives stimulantes avec notre newsletter hebdomadaire.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

Plus du Los Angeles Times

Après que Facebook ait décidé que les mots « Américains stupides » étaient un discours de haine, j'ai réfléchi à mon sort et j'ai fait ce que tout Américain pensant ferait face à la perte de ses droits constitutionnels. Je me suis rendu.

Le problème central qui afflige la droite est sa soumission au populisme, qui est immunisé contre la raison et méprisant le débat.

L'infrastructure est l'infrastructure. Est-ce que quelqu'un parle de la beauté des raffineries de pétrole ou des sorties d'autoroute ?

Les lecteurs accueillent favorablement un éditorial contre l'antisémitisme mais contestent sa caractérisation des Juifs comme « des personnes qui sont, pour la plupart, blanches et mènent souvent une vie privilégiée ».

Trois personnes ont été tuées le long du ruisseau Compton au cours de la dernière année. Leur tueur, selon les autorités, était un homme qui vivait dans un camp de sans-abri le long du ruisseau.

Les femmes qui ont accusé Danny Masterson de viol ont témoigné que les responsables de la Scientologie ont essayé de les empêcher de signaler les attaques présumées à la police.

Las Vegas a failli s'arrêter pendant la pandémie. Les casinos et les restaurants devraient reprendre leur pleine capacité mardi, mais de nombreux travailleurs de l'hôtellerie se demandent s'ils compenseront un jour leurs pertes.

Les Dodgers disent que l'effondrement de Mookie Betts n'est pas lié à des problèmes de blessures potentiels, mais le voltigeur normalement remarquable a joué d'une manière étrangement piétonne.

Nous discutons du septième et dernier épisode du drame policier de HBO, y compris la performance à élimination directe de Julianne Nicholson et les chances d'une saison 2.

Un caricaturiste américain d'origine coréenne utilise des caméléons pour illustrer comment les Américains d'origine asiatique chevauchent deux cultures très différentes.

La semaine prochaine, un Marine dont les restes n'avaient pas été identifiés depuis qu'il a été tué à Pearl Harbor sera enterré. Sa mort n'est qu'un petit prix de la guerre.

Les services de police des grandes villes ont aujourd'hui trop souvent une mentalité de garnison. Les agents du logement dans les quartiers où ils travaillent pourraient résoudre ce problème.

En 1921, une foule blanche s'est déchaînée dans le quartier Black Tulsa de Greenwood, tuant des dizaines et détruisant 25 blocs carrés d'entreprises et de maisons. Le passé n'est pas vraiment passé.

De nombreux anciens combattants se voient refuser des soins de santé VA en raison d'un malentendu généralisé et d'une mauvaise application des règles concernant les décharges autres qu'honorables.


Op-Ed : Art destructeur : Ce qui est construit à Vegas explose à Vegas

Le Riviera Hotel & Casino lors de son dernier jour d'ouverture le 3 mai à Las Vegas. La Las Vegas Convention and Visitors Authority a acheté la propriété vieille de 60 ans et prévoit de la démolir.

L'artiste dada Marcel Duchamp a mis un urinoir sur le mur d'une galerie et c'était de l'art. Dans un morceau qu'il a appelé « L.H.O.O.Q. », un jeu de mots français sur la phrase « Elle a un derrière chaud », Duchamp a dessiné une moustache et une barbiche sur une version de carte postale de la Joconde – et dadadadadada. Mais Duchamp ne peut pas toucher à l'art de Vegas. Le magnat des casinos Steve Wynn a mis son coude dans un vrai Picasso. Duchamp a fait Dada. Vegas, c'est Dada.

Ici, à Vegas, nous construisons de beaux bâtiments, les remplissons d'histoire, puis nous les faisons exploser dans le royaume à venir. En ce moment, nous nous apprêtons à faire exploser l'hôtel historique Riviera. Je suppose que nous allons le faire correctement, comme nous l'avons fait pour les autres. Nous allons filmer l'implosion sous tous les angles, construire un autre hôtel au même endroit, puis installer un grand écran montrant une boucle vidéo de l'explosion du Riv. C'est ainsi que Vegas traite l'histoire. Dessine une moustache là-dessus et appelle ça de l'art, piker !

Le Riv est aussi vieux que moi. C'était un joint de tapis, très chic. Mon héros et ami, Liberace, a ouvert le joint quand j'avais 5 semaines. D'autres héros/amis, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner et Don Rickles y ont tous joué. Frank, Dino, Sammy et Elvis aussi. Il a été présenté dans l'original "Ocean's Eleven", "Casino" et "The Hangover".

À San Francisco, ils appellent le Condor, le club topless de Carol Doda, un monument historique. Tu veux parler seins nus ? La "Crazy Girls Revue" a duré au Riv pour toujours et a présenté quelqu'un d'autre que je connaissais, Jahna Steele. Elle a peut-être été la première showgirl transgenre, mais probablement pas. Devant le Riv, il y avait une statue en bronze des Crazy Girls, leurs arrières brillants frottés par les fans. C'est l'une des rares choses qu'ils n'explosent pas. Cela passera à un autre casino. Nous avons du respect.

Nous faisons exploser le Riv et nous en sommes ravis. J'ai joué au Riv plusieurs fois. Penn & Teller s'est une fois inscrit pour y faire une émission-bénéfice. Mais Teller avait déjà loué un lieu de vacances en Italie pour ce mois. (Teller est la classe. Teller est le Siegfried, je suis le Roy). Teller a donc prêté son costume au brillant magicien Mac King. King a gardé la bouche fermée et nous avons continué en tant que « Penn & Teller ». Assez proche pour le travail de charité.

Le meilleur groupe de Vegas est les Lon Bronson All Stars, et ils jouaient après les heures de travail au Riv. Tout le monde s'est assis avec eux. De très bons musiciens et aussi des gens comme Drew Carey et moi. Drew jouait de la trompette, je jouais de la basse et nous avons tous les deux chanté un peu. J'ai beaucoup joué avec Lon Bronson.

Un soir, j'ai chanté avec Lon une chanson que j'ai écrite intitulée "Clothes of the Dead". Il s'agit de porter des vêtements de friperies. Il s'agit de morts, et d'une manière ou d'une autre, j'ai offensé une table d'ivrognes. Ils m'ont trouvé alors que je sortais, m'ont attrapé et ont essayé de me frapper au visage. Je n'ai jamais frappé quelqu'un de colère de ma vie, mais avec ma personnalité, j'ai été frappé plusieurs fois, alors je sais comment esquiver. Ils étaient ivres et assez lents pour que l'esquive lâche ait fonctionné.

Ils se sont plaints de moi à la sécurité, et parce que je suis un grand type qui a l'air violent, la sécurité m'a menotté et m'a mis dans une cellule de détention pendant que je les suppliais de vérifier leur « œil dans le ciel » pour voir qui avait frappé qui. Mon ami Steve Schirripa - ouais, de "The Sopranos" - était directeur de divertissement là-bas à l'époque et il a tout fait pour tout le monde, y compris moi. Mais, oui, j'ai été détenu au Riv.

J'ai été détenu dans ce joint, donc je me fiche de son histoire - faites sauter la ventouse - pour l'art !
Dadadadadada.

Penn Jillette is the louder, taller half of the magic/comedy team of Penn & Teller.

Follow the Opinion section on Twitter @latimesopinion and Facebook

A cure for the common opinion

Get thought-provoking perspectives with our weekly newsletter.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

More From the Los Angeles Times

After Facebook decided the words “stupid Americans” were hate speech, I considered my fate and did what any thinking American would do when faced with the loss of his constitutional rights. I surrendered.

The core problem afflicting the right is its surrender to populism, which is immune to reason and contemptuous of debate.

Infrastructure is infrastructure. Does anyone talk about how beautiful oil refineries or freeway exits are?

Readers welcome an editorial against antisemitism but take issue with its characterization of Jews as “people who are, for the most part, white and often lead lives of privilege.”

Three people were killed along Compton Creek in the last year. Their killer, authorities say, was a man who lived in a homeless encampment along the creek.

Women who have accused Danny Masterson of rape testified that Scientology officials tried to stop them from reporting the alleged attacks to police.

Las Vegas nearly ground to a halt during the pandemic. Casinos and restaurants are set to return to full capacity Tuesday, but many hospitality workers wonder whether they’ll ever make up their losses.

The Dodgers say Mookie Betts’ slump isn’t tied to potential injury issues, but the normally standout outfielder has performed in a strangely pedestrian manner.

We discuss the seventh and final episode of HBO’s crime drama, including Julianne Nicholson’s knockout performance and the chances for a Season 2.

A Korean American cartoonist uses chameleons to illustrate how Asian Americans straddle two vastly different cultures.

Next week, a Marine whose remains had been unidentified since he was killed at Pearl Harbor will be buried. His death is just one small cost of war.

Big-city police departments today too often have a garrison mentality. Housing officers in the neighborhoods where they work could fix that.

In 1921 a white mob rampaged through the Black Tulsa neighborhood of Greenwood, killing scores and destroying 25 square blocks of businesses and homes. The past is not really past.

Many veterans are denied VA healthcare due to a pervasive misunderstanding, and misapplication, of rules regarding other-than-honorable discharges.


Op-Ed: Destructive art: What is built in Vegas blows up in Vegas

The Riviera Hotel & Casino on its last day of operation on May 3 in Las Vegas. The Las Vegas Convention and Visitors Authority purchased the 60-year-old property and plans to demolish it.

Dada artist Marcel Duchamp put a urinal on a gallery wall and it was art. In a piece he called “L.H.O.O.Q.,” a French pun on the phrase “She has a hot behind,” Duchamp drew a mustache and goatee on a picture postcard version of the Mona Lisa — and dadadadadada. But Duchamp can’t touch Vegas art. Casino mogul Steve Wynn put his elbow through a real Picasso. Duchamp did Dada. Vegas is Dada.

Here in Vegas we build beautiful buildings, fill them with history, and then we blow them to kingdom come. Right now we’re fixing to blow up the historic Riviera hotel. I’m guessing we’ll do it right, as we did others. We’ll film the implosion from every angle, build another hotel on that same spot and then put up a big screen showing a video loop of the Riv being blown up. That’s how Vegas deals with history. Draw a mustache on that and call it art, piker!

The Riv is as old as I am. It was a carpet joint, way classy. My hero and friend, Liberace, opened the joint when I was 5 weeks old. Other heroes/friends, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner and Don Rickles all played there. Frank, Dino, Sammy and Elvis did too. It’s been featured in the original “Ocean’s Eleven,” “Casino” and “The Hangover.”

In San Francisco they call the Condor, Carol Doda’s topless club, a historic landmark. You wanna talk topless? The “Crazy Girls Revue” ran at the Riv forever and featured someone else I knew, Jahna Steele. She may have been the first transgender showgirl, but probably not. Out in front of the Riv there was a bronze statue of the Crazy Girls, their rears rubbed shiny by fans. That is one of the few things they’re not blowing up. That’ll move to another casino. We have some respect.

We’re blowing up the Riv and we’re thrilled about it. I played the Riv a few times. Penn & Teller once signed up to do a benefit show there. But Teller had already rented a vacation place in Italy for that month. (Teller’s the classy one. Teller is the Siegfried, I’m the Roy). So Teller lent his suit to the brilliant magician Mac King. King kept his mouth shut and we went on as “Penn & Teller.” Close enough for charity work.

The best band in Vegas is the Lon Bronson All Stars, and they used to play after hours at the Riv. Everyone sat in with them. Really good musicians and also people such as Drew Carey and me. Drew played trumpet, I played bass, and we both sang a bit. I’ve played with Lon Bronson a lot.

One night I sang a song with Lon that I wrote called “Clothes of the Dead.” It’s about wearing clothes from thrift stores. It’s about dead people, and somehow I offended a table of drunks. They found me as I was walking out, grabbed me and tried to punch me in the face. I’ve never hit anyone in anger in my life, but with my personality, I’ve gotten hit a few times, so I know to duck. They were drunk and slow enough that cowardly ducking worked.

They complained to security about me, and because I’m a big guy who looks violent, security cuffed me and put me in a holding cell while I begged them to check their “eye in the sky” to see who hit whom. My friend Steve Schirripa — yeah, from “The Sopranos” — was entertainment director there at the time and he made it all OK with everyone, including me. But, yeah, I was detained at the Riv.

I was detained at that joint, so I don’t care how historic it is — blow the sucker up — for art!
Dadadadadadada.

Penn Jillette is the louder, taller half of the magic/comedy team of Penn & Teller.

Follow the Opinion section on Twitter @latimesopinion and Facebook

A cure for the common opinion

Get thought-provoking perspectives with our weekly newsletter.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

More From the Los Angeles Times

After Facebook decided the words “stupid Americans” were hate speech, I considered my fate and did what any thinking American would do when faced with the loss of his constitutional rights. I surrendered.

The core problem afflicting the right is its surrender to populism, which is immune to reason and contemptuous of debate.

Infrastructure is infrastructure. Does anyone talk about how beautiful oil refineries or freeway exits are?

Readers welcome an editorial against antisemitism but take issue with its characterization of Jews as “people who are, for the most part, white and often lead lives of privilege.”

Three people were killed along Compton Creek in the last year. Their killer, authorities say, was a man who lived in a homeless encampment along the creek.

Women who have accused Danny Masterson of rape testified that Scientology officials tried to stop them from reporting the alleged attacks to police.

Las Vegas nearly ground to a halt during the pandemic. Casinos and restaurants are set to return to full capacity Tuesday, but many hospitality workers wonder whether they’ll ever make up their losses.

The Dodgers say Mookie Betts’ slump isn’t tied to potential injury issues, but the normally standout outfielder has performed in a strangely pedestrian manner.

We discuss the seventh and final episode of HBO’s crime drama, including Julianne Nicholson’s knockout performance and the chances for a Season 2.

A Korean American cartoonist uses chameleons to illustrate how Asian Americans straddle two vastly different cultures.

Next week, a Marine whose remains had been unidentified since he was killed at Pearl Harbor will be buried. His death is just one small cost of war.

Big-city police departments today too often have a garrison mentality. Housing officers in the neighborhoods where they work could fix that.

In 1921 a white mob rampaged through the Black Tulsa neighborhood of Greenwood, killing scores and destroying 25 square blocks of businesses and homes. The past is not really past.

Many veterans are denied VA healthcare due to a pervasive misunderstanding, and misapplication, of rules regarding other-than-honorable discharges.


Op-Ed: Destructive art: What is built in Vegas blows up in Vegas

The Riviera Hotel & Casino on its last day of operation on May 3 in Las Vegas. The Las Vegas Convention and Visitors Authority purchased the 60-year-old property and plans to demolish it.

Dada artist Marcel Duchamp put a urinal on a gallery wall and it was art. In a piece he called “L.H.O.O.Q.,” a French pun on the phrase “She has a hot behind,” Duchamp drew a mustache and goatee on a picture postcard version of the Mona Lisa — and dadadadadada. But Duchamp can’t touch Vegas art. Casino mogul Steve Wynn put his elbow through a real Picasso. Duchamp did Dada. Vegas is Dada.

Here in Vegas we build beautiful buildings, fill them with history, and then we blow them to kingdom come. Right now we’re fixing to blow up the historic Riviera hotel. I’m guessing we’ll do it right, as we did others. We’ll film the implosion from every angle, build another hotel on that same spot and then put up a big screen showing a video loop of the Riv being blown up. That’s how Vegas deals with history. Draw a mustache on that and call it art, piker!

The Riv is as old as I am. It was a carpet joint, way classy. My hero and friend, Liberace, opened the joint when I was 5 weeks old. Other heroes/friends, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner and Don Rickles all played there. Frank, Dino, Sammy and Elvis did too. It’s been featured in the original “Ocean’s Eleven,” “Casino” and “The Hangover.”

In San Francisco they call the Condor, Carol Doda’s topless club, a historic landmark. You wanna talk topless? The “Crazy Girls Revue” ran at the Riv forever and featured someone else I knew, Jahna Steele. She may have been the first transgender showgirl, but probably not. Out in front of the Riv there was a bronze statue of the Crazy Girls, their rears rubbed shiny by fans. That is one of the few things they’re not blowing up. That’ll move to another casino. We have some respect.

We’re blowing up the Riv and we’re thrilled about it. I played the Riv a few times. Penn & Teller once signed up to do a benefit show there. But Teller had already rented a vacation place in Italy for that month. (Teller’s the classy one. Teller is the Siegfried, I’m the Roy). So Teller lent his suit to the brilliant magician Mac King. King kept his mouth shut and we went on as “Penn & Teller.” Close enough for charity work.

The best band in Vegas is the Lon Bronson All Stars, and they used to play after hours at the Riv. Everyone sat in with them. Really good musicians and also people such as Drew Carey and me. Drew played trumpet, I played bass, and we both sang a bit. I’ve played with Lon Bronson a lot.

One night I sang a song with Lon that I wrote called “Clothes of the Dead.” It’s about wearing clothes from thrift stores. It’s about dead people, and somehow I offended a table of drunks. They found me as I was walking out, grabbed me and tried to punch me in the face. I’ve never hit anyone in anger in my life, but with my personality, I’ve gotten hit a few times, so I know to duck. They were drunk and slow enough that cowardly ducking worked.

They complained to security about me, and because I’m a big guy who looks violent, security cuffed me and put me in a holding cell while I begged them to check their “eye in the sky” to see who hit whom. My friend Steve Schirripa — yeah, from “The Sopranos” — was entertainment director there at the time and he made it all OK with everyone, including me. But, yeah, I was detained at the Riv.

I was detained at that joint, so I don’t care how historic it is — blow the sucker up — for art!
Dadadadadadada.

Penn Jillette is the louder, taller half of the magic/comedy team of Penn & Teller.

Follow the Opinion section on Twitter @latimesopinion and Facebook

A cure for the common opinion

Get thought-provoking perspectives with our weekly newsletter.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

More From the Los Angeles Times

After Facebook decided the words “stupid Americans” were hate speech, I considered my fate and did what any thinking American would do when faced with the loss of his constitutional rights. I surrendered.

The core problem afflicting the right is its surrender to populism, which is immune to reason and contemptuous of debate.

Infrastructure is infrastructure. Does anyone talk about how beautiful oil refineries or freeway exits are?

Readers welcome an editorial against antisemitism but take issue with its characterization of Jews as “people who are, for the most part, white and often lead lives of privilege.”

Three people were killed along Compton Creek in the last year. Their killer, authorities say, was a man who lived in a homeless encampment along the creek.

Women who have accused Danny Masterson of rape testified that Scientology officials tried to stop them from reporting the alleged attacks to police.

Las Vegas nearly ground to a halt during the pandemic. Casinos and restaurants are set to return to full capacity Tuesday, but many hospitality workers wonder whether they’ll ever make up their losses.

The Dodgers say Mookie Betts’ slump isn’t tied to potential injury issues, but the normally standout outfielder has performed in a strangely pedestrian manner.

We discuss the seventh and final episode of HBO’s crime drama, including Julianne Nicholson’s knockout performance and the chances for a Season 2.

A Korean American cartoonist uses chameleons to illustrate how Asian Americans straddle two vastly different cultures.

Next week, a Marine whose remains had been unidentified since he was killed at Pearl Harbor will be buried. His death is just one small cost of war.

Big-city police departments today too often have a garrison mentality. Housing officers in the neighborhoods where they work could fix that.

In 1921 a white mob rampaged through the Black Tulsa neighborhood of Greenwood, killing scores and destroying 25 square blocks of businesses and homes. The past is not really past.

Many veterans are denied VA healthcare due to a pervasive misunderstanding, and misapplication, of rules regarding other-than-honorable discharges.


Op-Ed: Destructive art: What is built in Vegas blows up in Vegas

The Riviera Hotel & Casino on its last day of operation on May 3 in Las Vegas. The Las Vegas Convention and Visitors Authority purchased the 60-year-old property and plans to demolish it.

Dada artist Marcel Duchamp put a urinal on a gallery wall and it was art. In a piece he called “L.H.O.O.Q.,” a French pun on the phrase “She has a hot behind,” Duchamp drew a mustache and goatee on a picture postcard version of the Mona Lisa — and dadadadadada. But Duchamp can’t touch Vegas art. Casino mogul Steve Wynn put his elbow through a real Picasso. Duchamp did Dada. Vegas is Dada.

Here in Vegas we build beautiful buildings, fill them with history, and then we blow them to kingdom come. Right now we’re fixing to blow up the historic Riviera hotel. I’m guessing we’ll do it right, as we did others. We’ll film the implosion from every angle, build another hotel on that same spot and then put up a big screen showing a video loop of the Riv being blown up. That’s how Vegas deals with history. Draw a mustache on that and call it art, piker!

The Riv is as old as I am. It was a carpet joint, way classy. My hero and friend, Liberace, opened the joint when I was 5 weeks old. Other heroes/friends, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner and Don Rickles all played there. Frank, Dino, Sammy and Elvis did too. It’s been featured in the original “Ocean’s Eleven,” “Casino” and “The Hangover.”

In San Francisco they call the Condor, Carol Doda’s topless club, a historic landmark. You wanna talk topless? The “Crazy Girls Revue” ran at the Riv forever and featured someone else I knew, Jahna Steele. She may have been the first transgender showgirl, but probably not. Out in front of the Riv there was a bronze statue of the Crazy Girls, their rears rubbed shiny by fans. That is one of the few things they’re not blowing up. That’ll move to another casino. We have some respect.

We’re blowing up the Riv and we’re thrilled about it. I played the Riv a few times. Penn & Teller once signed up to do a benefit show there. But Teller had already rented a vacation place in Italy for that month. (Teller’s the classy one. Teller is the Siegfried, I’m the Roy). So Teller lent his suit to the brilliant magician Mac King. King kept his mouth shut and we went on as “Penn & Teller.” Close enough for charity work.

The best band in Vegas is the Lon Bronson All Stars, and they used to play after hours at the Riv. Everyone sat in with them. Really good musicians and also people such as Drew Carey and me. Drew played trumpet, I played bass, and we both sang a bit. I’ve played with Lon Bronson a lot.

One night I sang a song with Lon that I wrote called “Clothes of the Dead.” It’s about wearing clothes from thrift stores. It’s about dead people, and somehow I offended a table of drunks. They found me as I was walking out, grabbed me and tried to punch me in the face. I’ve never hit anyone in anger in my life, but with my personality, I’ve gotten hit a few times, so I know to duck. They were drunk and slow enough that cowardly ducking worked.

They complained to security about me, and because I’m a big guy who looks violent, security cuffed me and put me in a holding cell while I begged them to check their “eye in the sky” to see who hit whom. My friend Steve Schirripa — yeah, from “The Sopranos” — was entertainment director there at the time and he made it all OK with everyone, including me. But, yeah, I was detained at the Riv.

I was detained at that joint, so I don’t care how historic it is — blow the sucker up — for art!
Dadadadadadada.

Penn Jillette is the louder, taller half of the magic/comedy team of Penn & Teller.

Follow the Opinion section on Twitter @latimesopinion and Facebook

A cure for the common opinion

Get thought-provoking perspectives with our weekly newsletter.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

More From the Los Angeles Times

After Facebook decided the words “stupid Americans” were hate speech, I considered my fate and did what any thinking American would do when faced with the loss of his constitutional rights. I surrendered.

The core problem afflicting the right is its surrender to populism, which is immune to reason and contemptuous of debate.

Infrastructure is infrastructure. Does anyone talk about how beautiful oil refineries or freeway exits are?

Readers welcome an editorial against antisemitism but take issue with its characterization of Jews as “people who are, for the most part, white and often lead lives of privilege.”

Three people were killed along Compton Creek in the last year. Their killer, authorities say, was a man who lived in a homeless encampment along the creek.

Women who have accused Danny Masterson of rape testified that Scientology officials tried to stop them from reporting the alleged attacks to police.

Las Vegas nearly ground to a halt during the pandemic. Casinos and restaurants are set to return to full capacity Tuesday, but many hospitality workers wonder whether they’ll ever make up their losses.

The Dodgers say Mookie Betts’ slump isn’t tied to potential injury issues, but the normally standout outfielder has performed in a strangely pedestrian manner.

We discuss the seventh and final episode of HBO’s crime drama, including Julianne Nicholson’s knockout performance and the chances for a Season 2.

A Korean American cartoonist uses chameleons to illustrate how Asian Americans straddle two vastly different cultures.

Next week, a Marine whose remains had been unidentified since he was killed at Pearl Harbor will be buried. His death is just one small cost of war.

Big-city police departments today too often have a garrison mentality. Housing officers in the neighborhoods where they work could fix that.

In 1921 a white mob rampaged through the Black Tulsa neighborhood of Greenwood, killing scores and destroying 25 square blocks of businesses and homes. The past is not really past.

Many veterans are denied VA healthcare due to a pervasive misunderstanding, and misapplication, of rules regarding other-than-honorable discharges.


Op-Ed: Destructive art: What is built in Vegas blows up in Vegas

The Riviera Hotel & Casino on its last day of operation on May 3 in Las Vegas. The Las Vegas Convention and Visitors Authority purchased the 60-year-old property and plans to demolish it.

Dada artist Marcel Duchamp put a urinal on a gallery wall and it was art. In a piece he called “L.H.O.O.Q.,” a French pun on the phrase “She has a hot behind,” Duchamp drew a mustache and goatee on a picture postcard version of the Mona Lisa — and dadadadadada. But Duchamp can’t touch Vegas art. Casino mogul Steve Wynn put his elbow through a real Picasso. Duchamp did Dada. Vegas is Dada.

Here in Vegas we build beautiful buildings, fill them with history, and then we blow them to kingdom come. Right now we’re fixing to blow up the historic Riviera hotel. I’m guessing we’ll do it right, as we did others. We’ll film the implosion from every angle, build another hotel on that same spot and then put up a big screen showing a video loop of the Riv being blown up. That’s how Vegas deals with history. Draw a mustache on that and call it art, piker!

The Riv is as old as I am. It was a carpet joint, way classy. My hero and friend, Liberace, opened the joint when I was 5 weeks old. Other heroes/friends, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner and Don Rickles all played there. Frank, Dino, Sammy and Elvis did too. It’s been featured in the original “Ocean’s Eleven,” “Casino” and “The Hangover.”

In San Francisco they call the Condor, Carol Doda’s topless club, a historic landmark. You wanna talk topless? The “Crazy Girls Revue” ran at the Riv forever and featured someone else I knew, Jahna Steele. She may have been the first transgender showgirl, but probably not. Out in front of the Riv there was a bronze statue of the Crazy Girls, their rears rubbed shiny by fans. That is one of the few things they’re not blowing up. That’ll move to another casino. We have some respect.

We’re blowing up the Riv and we’re thrilled about it. I played the Riv a few times. Penn & Teller once signed up to do a benefit show there. But Teller had already rented a vacation place in Italy for that month. (Teller’s the classy one. Teller is the Siegfried, I’m the Roy). So Teller lent his suit to the brilliant magician Mac King. King kept his mouth shut and we went on as “Penn & Teller.” Close enough for charity work.

The best band in Vegas is the Lon Bronson All Stars, and they used to play after hours at the Riv. Everyone sat in with them. Really good musicians and also people such as Drew Carey and me. Drew played trumpet, I played bass, and we both sang a bit. I’ve played with Lon Bronson a lot.

One night I sang a song with Lon that I wrote called “Clothes of the Dead.” It’s about wearing clothes from thrift stores. It’s about dead people, and somehow I offended a table of drunks. They found me as I was walking out, grabbed me and tried to punch me in the face. I’ve never hit anyone in anger in my life, but with my personality, I’ve gotten hit a few times, so I know to duck. They were drunk and slow enough that cowardly ducking worked.

They complained to security about me, and because I’m a big guy who looks violent, security cuffed me and put me in a holding cell while I begged them to check their “eye in the sky” to see who hit whom. My friend Steve Schirripa — yeah, from “The Sopranos” — was entertainment director there at the time and he made it all OK with everyone, including me. But, yeah, I was detained at the Riv.

I was detained at that joint, so I don’t care how historic it is — blow the sucker up — for art!
Dadadadadadada.

Penn Jillette is the louder, taller half of the magic/comedy team of Penn & Teller.

Follow the Opinion section on Twitter @latimesopinion and Facebook

A cure for the common opinion

Get thought-provoking perspectives with our weekly newsletter.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

More From the Los Angeles Times

After Facebook decided the words “stupid Americans” were hate speech, I considered my fate and did what any thinking American would do when faced with the loss of his constitutional rights. I surrendered.

The core problem afflicting the right is its surrender to populism, which is immune to reason and contemptuous of debate.

Infrastructure is infrastructure. Does anyone talk about how beautiful oil refineries or freeway exits are?

Readers welcome an editorial against antisemitism but take issue with its characterization of Jews as “people who are, for the most part, white and often lead lives of privilege.”

Three people were killed along Compton Creek in the last year. Their killer, authorities say, was a man who lived in a homeless encampment along the creek.

Women who have accused Danny Masterson of rape testified that Scientology officials tried to stop them from reporting the alleged attacks to police.

Las Vegas nearly ground to a halt during the pandemic. Casinos and restaurants are set to return to full capacity Tuesday, but many hospitality workers wonder whether they’ll ever make up their losses.

The Dodgers say Mookie Betts’ slump isn’t tied to potential injury issues, but the normally standout outfielder has performed in a strangely pedestrian manner.

We discuss the seventh and final episode of HBO’s crime drama, including Julianne Nicholson’s knockout performance and the chances for a Season 2.

A Korean American cartoonist uses chameleons to illustrate how Asian Americans straddle two vastly different cultures.

Next week, a Marine whose remains had been unidentified since he was killed at Pearl Harbor will be buried. His death is just one small cost of war.

Big-city police departments today too often have a garrison mentality. Housing officers in the neighborhoods where they work could fix that.

In 1921 a white mob rampaged through the Black Tulsa neighborhood of Greenwood, killing scores and destroying 25 square blocks of businesses and homes. The past is not really past.

Many veterans are denied VA healthcare due to a pervasive misunderstanding, and misapplication, of rules regarding other-than-honorable discharges.


Op-Ed: Destructive art: What is built in Vegas blows up in Vegas

The Riviera Hotel & Casino on its last day of operation on May 3 in Las Vegas. The Las Vegas Convention and Visitors Authority purchased the 60-year-old property and plans to demolish it.

Dada artist Marcel Duchamp put a urinal on a gallery wall and it was art. In a piece he called “L.H.O.O.Q.,” a French pun on the phrase “She has a hot behind,” Duchamp drew a mustache and goatee on a picture postcard version of the Mona Lisa — and dadadadadada. But Duchamp can’t touch Vegas art. Casino mogul Steve Wynn put his elbow through a real Picasso. Duchamp did Dada. Vegas is Dada.

Here in Vegas we build beautiful buildings, fill them with history, and then we blow them to kingdom come. Right now we’re fixing to blow up the historic Riviera hotel. I’m guessing we’ll do it right, as we did others. We’ll film the implosion from every angle, build another hotel on that same spot and then put up a big screen showing a video loop of the Riv being blown up. That’s how Vegas deals with history. Draw a mustache on that and call it art, piker!

The Riv is as old as I am. It was a carpet joint, way classy. My hero and friend, Liberace, opened the joint when I was 5 weeks old. Other heroes/friends, George Carlin, Phyllis Diller, Joan Rivers, Steve Martin, Florence Henderson, David Brenner and Don Rickles all played there. Frank, Dino, Sammy and Elvis did too. It’s been featured in the original “Ocean’s Eleven,” “Casino” and “The Hangover.”

In San Francisco they call the Condor, Carol Doda’s topless club, a historic landmark. You wanna talk topless? The “Crazy Girls Revue” ran at the Riv forever and featured someone else I knew, Jahna Steele. She may have been the first transgender showgirl, but probably not. Out in front of the Riv there was a bronze statue of the Crazy Girls, their rears rubbed shiny by fans. That is one of the few things they’re not blowing up. That’ll move to another casino. We have some respect.

We’re blowing up the Riv and we’re thrilled about it. I played the Riv a few times. Penn & Teller once signed up to do a benefit show there. But Teller had already rented a vacation place in Italy for that month. (Teller’s the classy one. Teller is the Siegfried, I’m the Roy). So Teller lent his suit to the brilliant magician Mac King. King kept his mouth shut and we went on as “Penn & Teller.” Close enough for charity work.

The best band in Vegas is the Lon Bronson All Stars, and they used to play after hours at the Riv. Everyone sat in with them. Really good musicians and also people such as Drew Carey and me. Drew played trumpet, I played bass, and we both sang a bit. I’ve played with Lon Bronson a lot.

One night I sang a song with Lon that I wrote called “Clothes of the Dead.” It’s about wearing clothes from thrift stores. It’s about dead people, and somehow I offended a table of drunks. They found me as I was walking out, grabbed me and tried to punch me in the face. I’ve never hit anyone in anger in my life, but with my personality, I’ve gotten hit a few times, so I know to duck. They were drunk and slow enough that cowardly ducking worked.

They complained to security about me, and because I’m a big guy who looks violent, security cuffed me and put me in a holding cell while I begged them to check their “eye in the sky” to see who hit whom. My friend Steve Schirripa — yeah, from “The Sopranos” — was entertainment director there at the time and he made it all OK with everyone, including me. But, yeah, I was detained at the Riv.

I was detained at that joint, so I don’t care how historic it is — blow the sucker up — for art!
Dadadadadadada.

Penn Jillette is the louder, taller half of the magic/comedy team of Penn & Teller.

Follow the Opinion section on Twitter @latimesopinion and Facebook

A cure for the common opinion

Get thought-provoking perspectives with our weekly newsletter.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

More From the Los Angeles Times

After Facebook decided the words “stupid Americans” were hate speech, I considered my fate and did what any thinking American would do when faced with the loss of his constitutional rights. I surrendered.

The core problem afflicting the right is its surrender to populism, which is immune to reason and contemptuous of debate.

Infrastructure is infrastructure. Does anyone talk about how beautiful oil refineries or freeway exits are?

Readers welcome an editorial against antisemitism but take issue with its characterization of Jews as “people who are, for the most part, white and often lead lives of privilege.”

Three people were killed along Compton Creek in the last year. Their killer, authorities say, was a man who lived in a homeless encampment along the creek.

Women who have accused Danny Masterson of rape testified that Scientology officials tried to stop them from reporting the alleged attacks to police.

Las Vegas nearly ground to a halt during the pandemic. Casinos and restaurants are set to return to full capacity Tuesday, but many hospitality workers wonder whether they’ll ever make up their losses.

The Dodgers say Mookie Betts’ slump isn’t tied to potential injury issues, but the normally standout outfielder has performed in a strangely pedestrian manner.

We discuss the seventh and final episode of HBO’s crime drama, including Julianne Nicholson’s knockout performance and the chances for a Season 2.

A Korean American cartoonist uses chameleons to illustrate how Asian Americans straddle two vastly different cultures.

Next week, a Marine whose remains had been unidentified since he was killed at Pearl Harbor will be buried. His death is just one small cost of war.

Big-city police departments today too often have a garrison mentality. Housing officers in the neighborhoods where they work could fix that.

In 1921 a white mob rampaged through the Black Tulsa neighborhood of Greenwood, killing scores and destroying 25 square blocks of businesses and homes. The past is not really past.

Many veterans are denied VA healthcare due to a pervasive misunderstanding, and misapplication, of rules regarding other-than-honorable discharges.


Voir la vidéo: Run This Town - JAY-Z KANYE WEST NEW YEARS EVE LAS VEGAS COSMOPOLITAN 2011