Nouvelles recettes

Laisser des courses dans une voiture chaude est extrêmement risqué

Laisser des courses dans une voiture chaude est extrêmement risqué


Le temps que vous passez à magasiner dans les magasins peut mettre en péril vos nouveaux achats.

Chaque produit que nous présentons a été sélectionné et examiné indépendamment par notre équipe éditoriale. Si vous effectuez un achat en utilisant les liens inclus, nous pouvons gagner une commission.

De nos jours, l'épicerie est de moins en moins une activité « une et une ». La concurrence est très forte en ce moment grâce aux magasins discount, mais trouver les meilleures offres signifie souvent diviser votre liste de courses entre deux ou plusieurs endroits, ce qui économise de l'argent, mais prend du temps. 76% des acheteurs visitent plus de trois magasins par voyage d'achat, avec des prix bas en tête de liste des raisons pour lesquelles ils le font, selon une étude récente sur le commerce de détail.

Mais cela signifie souvent que votre nourriture passe plus de temps dans la voiture - et en été, lorsque les températures atteignent des niveaux record dans presque tous les états, cela peut être plus de seulement un inconvénient.

Restez à jour sur ce que signifie sain maintenant.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour plus d'articles intéressants et de délicieuses recettes saines.

Les températures à l'intérieur de votre voiture (qui peuvent augmenter de près de 20 degrés toutes les 10 minutes par temps de 70 degrés, selon les données de l'Université d'État de San Francisco) peuvent favoriser la croissance de bactéries et de germes d'origine alimentaire sur les denrées périssables. Quelle est la durée trop longtemps quand il s'agit de laisser des courses dans votre voiture pendant que vous faites vos courses ailleurs, pourriez-vous demander ?

Le ministère de l'Agriculture des États-Unis conseille de ne pas laisser la viande crue, par exemple, hors de votre réfrigérateur ou congélateur pendant plus de deux heures. Si le temps à l'extérieur est supérieur à 90 degrés, cependant, les responsables affirment que les achats de denrées périssables doivent être être réfrigéré dans l'heure après avoir quitté l'épicerie.

En savoir plus sur la sécurité de vos courses :

Laisser une voiture chargée de produits d'épicerie frais dans un parking juste pendant 30 minutes par temps de 80 degrés signifie que la voiture sera à plus de 140 degrés au moment où vous reviendrez du départ. Le type de bactéries liées aux maladies d'origine alimentaire se développe dans ces conditions - chaleur et humidité - et l'USDA affirme que la détérioration des aliments peut facilement se produire à n'importe quelle température inférieure à 140 degrés.

Les rapports des consommateurs a publié un guide pour aider les acheteurs à protéger leurs achats contre la chaleur, principalement composé de conseils simples, comme se garer à l'ombre si possible et planifier soigneusement votre journée afin de ne pas vous précipiter pour faire une course que vous avez faite pas prévu. Ils vous conseillent également d'acheter des sacs isothermes - des variétés avec des doublures plus épaisses telles que le sac thermique Premium - et de les apporter à l'intérieur avec vous afin qu'ils restent au frais pendant que vous magasinez. Si vous comptez faire vos courses pendant plus de deux heures, certains experts suggèrent de prendre le temps de stocker vos denrées périssables dans une glacière recouverte de glace.

Getty : Bloomberg / Contributeur

Mais un expert demande aux acheteurs de prendre plus de temps pour vérifier leur viande et leur poisson, car ces articles sont les plus risqués en ce qui concerne les maladies d'origine alimentaire. "Toute augmentation de la température permet aux bactéries de se multiplier, en particulier le type qui provoque une intoxication alimentaire", explique James E. Rogers, Ph.D., Les rapports des consommateurs' directeur des tests et de la recherche sur la sécurité alimentaire. Si vous prenez des mesures de précaution, concentrez-vous d'abord sur la viande et le poisson : le lait et les produits laitiers ne sont pas aussi risqués étant donné qu'ils ont été pasteurisés, dit Rogers. Et envisagez de planifier votre voyage pour que ce soient les dernières choses que vous achetez.

Une autre façon de réduire la détérioration consiste à emballer vos produits surgelés ensemble, en séparant la viande et le poisson pour éviter toute contamination croisée. Et un conseil important pour ceux qui conduisent des voitures équipées de coffres cloisonnés : rangez toujours vos courses dans la cabine principale, surtout si elle est climatisée.


FAQ sur le coronavirus : la lumière du soleil peut-elle tuer le virus ? À quel point un trajet en ascenseur est-il risqué ?

"Pour le moment, il n'y a pas de données sur la capacité des rayons UVA du soleil à inactiver ce coronavirus", explique Juan Leon, virologue qui se concentre sur la santé environnementale à l'Université Emory. ICHIRO/Getty Images masquer la légende

"Pour le moment, il n'y a pas de données sur la capacité des rayons UVA du soleil à inactiver ce coronavirus", explique Juan Leon, virologue qui se concentre sur la santé environnementale à l'Université Emory.

La lumière du soleil peut-elle tuer le coronavirus ? Et la lumière UV ?

La lumière du soleil contient trois types de lumière ultraviolette : les UVA, qui bronzent votre peau (et la vieillissent) et peuvent causer des dommages oculaires. matériel, explique Juan Leon, un virologue qui se concentre sur la santé environnementale à l'Université Emory. Heureusement, note-t-il, les rayons UVC du soleil ne nous atteignent pas car ils sont filtrés par l'atmosphère terrestre.

La lumière du soleil peut être un bon désinfectant avec d'autres agents pathogènes. Leon note que c'est pourquoi dans les pays en développement, l'Organisation mondiale de la santé recommande de stériliser l'eau en la mettant dans des récipients en plastique et en la laissant dehors au soleil pendant environ cinq heures.

"Pour le moment, il n'y a pas de données sur la capacité des rayons UVA du soleil à inactiver ce coronavirus", explique Leon. Cependant, les recherches sur le SRAS, un autre coronavirus étroitement lié à celui à l'origine de la pandémie actuelle, ont révélé qu'exposer ce virus à la lumière UVA pendant 15 minutes n'a rien fait pour réduire son infectiosité, dit Leon.

Les résultats avec la lumière UVC étaient plus prometteurs, note la virologue Julia Silva Sobolik, chercheuse au laboratoire de Leon à Emory. "Les UVC pour des durées plus longues, plus de 15 minutes, se sont avérés plus efficaces pour inactiver le SRAS", dit-elle.

En fait, la lumière UVC est fréquemment utilisée pour stériliser le matériel dans les milieux médicaux, explique Leon.

Mais alors que les produits UVC sont disponibles pour les consommateurs, il n'y a pas vraiment de normes de performance uniformes, et la validation des tests peut varier considérablement, selon l'International Ultraviolet Association. En outre, les rayons UV de toutes sortes peuvent être nocifs pour les yeux et la peau – et les UVC sont les plus nocifs, vous devez donc être très prudent et correctement formé pour ne pas vous blesser gravement, selon les experts. (Et vous ne devriez certainement pas essayer d'utiliser n'importe quel type de lumière UV pour désinfecter votre corps, a prévenu l'OMS.) Pour désinfecter votre corps, du savon et de l'eau feront l'affaire.

Cela dit, les chercheurs pensent que la lumière UVC a un rôle à jouer dans la lutte contre le coronavirus. En Chine et en Italie, des robots utilisant des UVC seraient déployés pour désinfecter les hôpitaux.

Si je monte dans un ascenseur où une personne infectée s'est récemment rendue, pourrais-je contracter le virus ?

Peut-être habitez-vous dans un immeuble avec ascenseur, vous en prenez un au travail ou vous en utilisez un à l'épicerie avec un chariot plein. Peut-être êtes-vous face à un ascenseur vide et êtes-vous inquiet. Une personne atteinte de COVID-19 aurait-elle pu se trouver dans cet espace ? Faut-il s'inquiéter des particules virales dans l'air ?

Les Centers for Disease Control and Prevention affirment que les données actuelles suggèrent que le principal mode de transmission se fait par les gouttelettes respiratoires d'une personne infectée qui peuvent atterrir dans la bouche, le nez ou les yeux de personnes à proximité ou éventuellement être inhalées dans les poumons de personnes à proximité . On pense également que le virus se propage en touchant une surface contaminée, puis en touchant les yeux, le nez ou la bouche.

Qu'en est-il des particules virales plus petites dans l'air ? Le CDC affirme que le rôle des "petites particules respirables, parfois appelées aérosols ou noyaux de gouttelettes, dans la transmission à proximité immédiate est actuellement incertain. Cependant, la transmission aéroportée de personne à personne sur de longues distances est peu probable".

Comme l'a rapporté Nell Greenfieldboyce de NPR, la question de savoir comment le virus se déplace dans l'air est quelque chose que les scientifiques essaient toujours de comprendre – et sur lequel ils ne sont pas d'accord. Même si des traces du virus peuvent être trouvées dans l'air si une personne infectée respire ou parle, il n'est pas certain que la concentration soit suffisamment élevée pour transmettre le virus.

Linsey Marr est une scientifique des aérosols à Virginia Tech, et elle pense que la transmission par inhalation de virus dans l'air se produit.

"Je serais préoccupée par les ascenseurs car ils sont un espace confiné", a-t-elle déclaré dans une interview par e-mail avec NPR. "De nombreux ascenseurs ne semblent pas avoir de ventilation mécanique, comme un ventilateur, au-delà de la ventilation naturelle qui se produit lorsque les portes s'ouvrent et se ferment et des fuites qui se produisent toujours dans n'importe quelle pièce."

Mais le Dr Daniel Griffin, expert en maladies infectieuses à l'Université de Columbia, dit qu'il pense que l'air dans les ascenseurs ne pose pas de risque, à moins qu'un événement très particulier ne s'y soit produit et ait généré des aérosols. Certaines procédures médicales, telles que l'insertion d'un tube dans les voies respiratoires, sont susceptibles de générer des concentrations plus élevées d'aérosols respiratoires infectieux. Les vomissements peuvent également produire des aérosols, dit Griffin.

"À moins que quelqu'un ne vienne de vomir dans cet ascenseur et aérosolise [les particules virales] ou que quelqu'un vienne d'être intubé dans cet ascenseur, tout va bien", dit-il.

Les particules respiratoires qui sont le principal vecteur de propagation du virus tombent rapidement au sol après une toux ou un éternuement, explique Griffin. "Vous pouvez penser à ces petites boules humides qui volent dans les airs lorsque quelqu'un tousse ou éternue – et elles voyagent assez vite, mais elles sont suffisamment grosses pour se diriger vers le sol en raison de la gravité."

La principale chose à surveiller est donc les surfaces de l'ascenseur, en particulier les boutons.

« Tout le monde va appuyer sur les mêmes boutons avec ses mains », dit-il. "Tu dois faire quelque chose si tu veux toucher les boutons."

Si vous l'êtes, lavez-vous les mains ou utilisez un désinfectant pour les mains par la suite.

Et si possible, essayez de prendre l'ascenseur uniquement avec des personnes de votre foyer. À moins que l'ascenseur ne soit énorme, il sera difficile de garder 6 pieds de distance sociale.

Puis-je laisser entrer un réparateur chez moi en toute sécurité ?

Avec tout le reste, c'est un moment malheureux pour avoir besoin de réparations. Donc que fais-tu?

Attends, si tu peux. Il peut être difficile dans certains cas de faire venir quelqu'un. Dites que votre Internet est en panne. Verizon indique que pour l'instant, dans le cadre des précautions prises pour assurer la sécurité des employés et des clients, "nos techniciens ne pourront pas entrer chez vous pour de nouveaux services ou pour effectuer des travaux de réparation". Il indique que l'auto-installation reste une option lorsqu'elle est disponible et qu'elle expédiera l'équipement nécessaire.

Pendant ce temps, AT&T a conseillé à ses techniciens de contacter les clients avant d'arriver pour les rendez-vous prévus afin de poser des questions concernant la santé et les voyages. Les techniciens ont reçu pour instruction de ne pas entrer dans le domicile ou l'entreprise de tout client qui a été malade ou mis en quarantaine, a voyagé dans un pays à haut risque de niveau 3 au cours des 14 derniers jours ou a été en contact étroit avec une personne confirmée positive pour le coronavirus ou qui voyagé dans un pays à haut risque au cours des 14 derniers jours.

Trane, qui fabrique des climatiseurs et des pompes à chaleur, a déclaré dans un communiqué que ses techniciens de service prenaient toujours rendez-vous. Il recommande d'appeler votre fournisseur local pour lui demander s'il prend les mesures recommandées par le CDC pour les installations, notamment en vérifiant la fièvre des employés et en nettoyant souvent les surfaces.

Quelques autres conseils de bon sens de Trane si vous avez besoin d'une réparation d'urgence : Discutez à l'extérieur, si possible. Essuyez toutes les poignées de porte que le technicien peut avoir besoin de toucher. Ne partagez pas les stylos et le papier. Gardez vos distances et ne serrez pas la main.

Les rapports des consommateurs a aussi quelques suggestions : Renseignez-vous pour savoir si le technicien portera un masque. Parlez à l'avance à la personne de service d'un plan pour maintenir la distance sociale. Et après le départ du technicien, nettoyez la zone où la personne travaillait – voici la liste approuvée par le CDC des désinfectants contre le coronavirus.

En attendant, ne pensez pas qu'à vous. Demande en gras de Trane : ne prenez pas de rendez-vous de service si quelqu'un dans votre maison présente des symptômes. Vous pourriez infecter le réparateur.


Le pinceau qui donne à réfléchir d'un donneur de greffe de moelle osseuse avec la mort

Donner le don de la vie à peu près tué la donneuse de moelle osseuse Lina Joy.

Dans une complication rare d'une procédure de plus en plus courante, Joy, 44 ans, de Paramount, a contracté une infection à staphylocoques dans sa moelle après que le tissu a été extrait de son bassin à l'hôpital St. Joseph d'Orange il y a deux ans.

Le traitement qui a suivi - dont 65 jours d'hospitalisation - l'a amenée plusieurs fois au bord de la mort. Elle a souffert d'insuffisance hépatique, du côlon et des reins et est tombée dans un coma profond.

Elle est de retour au travail à temps partiel en tant que directrice d'un cabinet dentaire Bellflower, mais sa santé a été irrémédiablement endommagée. Elle a un trouble immunitaire, une boiterie et un défaut d'élocution. Elle a des maux de dos constants et des éruptions cutanées inexpliquées.

Pour ajouter le chagrin aux blessures, la receveuse de sa moelle est décédée avant que Joy ne quitte l'hôpital.

Aggravant davantage ses malheurs, Lina et son mari, le gouverneur, 46 ans, ont craint pendant des mois que plus de 400 000 $ de factures médicales impayées ne les mettent en faillite. Une grande partie de la peur financière a été atténuée le mois dernier lorsque les hôpitaux et les médecins ont brusquement réglé une poursuite pour faute professionnelle médicale que les Joys avaient intentée contre eux en 1997.

L'affaire est devenue un tournant pour la communauté des greffes de moelle soudée à l'échelle nationale. La mort imminente de Lina Joy a été la complication la plus grave pour un donneur dans les 12 ans d'histoire du programme national des donneurs de moelle, selon les médecins qui dirigent le programme.

Bien que le risque de complications graves reste faible, l'affaire Joy est devenue un signal d'alarme pour les médecins qui recrutent des donneurs.

Les critiques et les partisans du programme de dons s'accordent à dire que l'épreuve des Joys met l'accent sur la tension inexorable entre la nécessité de recueillir la moelle qui sauve des vies et l'obligation de s'assurer que les donateurs reconnaissent les risques réels même d'une simple intervention chirurgicale.

"Si nous devions minimiser le risque, ce ne serait pas juste pour les donateurs qui ont des complications", a déclaré le Dr Peter Page, qui dirige la Croix-Rouge américaine en Californie du Sud, qui gère des programmes pour l'organisation nationale des donateurs. « Si nous insistions trop sur les risques, cela nuirait aux destinataires. »

Chaque jour, 3 000 personnes très malades qui n'ont pas trouvé de donneur parmi leurs proches recherchent une correspondance parmi les 3,5 millions de personnes inscrites au registre de Minneapolis du programme, de loin le plus important du genre dans le pays. Tous ont un cancer ou d'autres maladies en phase terminale.

La plupart des gens apprennent à donner de la moelle grâce aux lecteurs locaux omniprésents qui cherchent une correspondance pour un individu malade. En fait, les chances sont infimes que la personne malade corresponde à l'un des volontaires, mais c'est un moyen efficace de recruter des donneurs pour la banque de moelle osseuse.

Environ 75 % des greffes concernent des victimes de leucémie ou de cancer de la moelle. Mais la demande pour la procédure augmente à mesure que la technique s'est étendue pour lutter contre les cancers à tumeur dure, les troubles génétiques et une quarantaine d'autres maladies.

Pour le receveur, la transplantation est horrible et très risquée. Les patients sont au bord de la mort car leur moelle est détruite par une radiothérapie et une chimiothérapie massives. Les cellules de la moelle du donneur sont ensuite transfusées dans une veine et se dirigent vers les sites de la moelle, où, espérons-le, elles reconstruisent le système immunitaire.

Pour le donneur, la procédure est beaucoup plus simple, nécessitant généralement au plus une nuit à l'hôpital. Environ un litre de moelle est extrait du bassin, généralement sous anesthésie générale.

On dit aux patients de s'attendre à une forte gêne dans le bas du dos. La grande majorité récupère en plusieurs jours, reprenant une activité complète en deux à trois semaines. Les complications sont rares et les complications débilitantes encore plus rares, a déclaré le directeur médical du National Marrow Donor Program, le Dr Dennis Confer.

Aucun donneur du programme n'est décédé. Sur les quatre décès connus parmi les donneurs de moelle osseuse, trois sont survenus à l'étranger.

Bénévole dans Hopes of Saving Local Boy

La littérature du programme Marrow destinée au public, même aujourd'hui, ne mentionne pas les décès ou le cas Joy, mais tout le monde dans la communauté des greffes connaît l'histoire de Lina Joy.

"C'était le cas le plus mortel que nous ayons eu", a déclaré Confer.

Joy et son mari ont entendu parler du don de moelle osseuse lorsque leur église a organisé une collecte pour un garçon de la région atteint de leucémie. Elle n'était pas un match pour lui, mais convenait à un homme en Australie.

Moins d'un jour après leur retour de l'hôpital St. Joseph le 11 décembre 1996, où la récolte a été effectuée en collaboration avec l'hôpital pour enfants du comté d'Orange, les Joys ont réalisé qu'il y avait un problème.

Joy avait une douleur intense à la hanche droite et une forte fièvre. Elle ne pouvait pas bouger sa jambe droite. Elle est retournée à Saint-Joseph avec une infection à staphylocoques qui s'était enracinée dans son bassin.

Elle serait hospitalisée quatre fois de plus - 65 jours sur quatre mois - et subirait une intervention chirurgicale pour réparer les os détruits par l'infection. Elle a reçu des doses massives d'antibiotiques de plus en plus puissants qui avaient leurs propres effets secondaires.

La reprise est lente. Elle consulte des médecins pour la douleur chronique et le mystérieux trouble immunitaire. En plus des éruptions cutanées, elle a une boiterie permanente due à la chirurgie et un léger trouble de la parole qui est apparu après le coma. Elle a peu d'endurance et un état semblable au lupus.

Les médecins transplanteurs font la distinction entre protéger les donneurs et sauver les patients.

« Il y a une tension », a reconnu Page de la Croix-Rouge. « En tant que médecins, nous ne voulons pas faire de mal. Mais il serait dommage de réagir de manière excessive à cause d'un seul incident. Il y a beaucoup de patients. . . qui ne peut être sauvé que par cela.

Les critiques soutiennent que le processus de recrutement progressif du programme peut endormir les donateurs et les pousser à participer. En règle générale, une personne donne un peu de sang pour le typage génétique sur un lecteur local, mais ne correspond pas à cette personne. Quelques mois plus tard, les donneurs apprennent qu'ils sont une bouée de sauvetage potentielle pour un étranger qui les a trouvés via le registre du Programme national des donneurs de moelle.

Par la suite, ils sont invités à une séance de conseil où ils reçoivent plus d'informations et sont invités à signer un formulaire de consentement « intention de faire un don ».

S'ils le font, le processus devient difficile à arrêter : le receveur verra sa moelle détruite en vue de la greffe, et le donneur doit suivre ou le receveur mourra.

Dans une large mesure, ce que les donneurs apprennent sur le risque, même aujourd'hui, dépend de ce qu'ils entendent lors de la séance de conseil.

"Je pense que les avertissements sur les formulaires des donneurs sont insuffisants", a déclaré un médecin qui dirige un grand centre. Le médecin, qui a parlé sous couvert d'anonymat, a déclaré qu'il faisait le conseil essentiel - plutôt que de le laisser à un coordinateur non-médecin - et essaie de pécher par excès d'effrayer un donneur compatible.

Le formulaire de consentement de deux pages signé par Lina Joy traite des risques et comprend cette phrase : « Les réactions potentiellement mortelles dues au don de moelle osseuse sont extrêmement rares, cependant, le [National Marrow Donor Program] veut que vous reconnaissiez que les complications mortelles lors du don de moelle osseuse Pourrait se produire."

Charles Wheldon, l'avocat des Joys, l'a qualifié d'"inadéquat".

Pour les Joys, une partie de l'épreuve s'est terminée le mois dernier lorsqu'ils ont réglé le procès contre les deux hôpitaux et le personnel pour une somme non divulguée et l'absence de responsabilité pour les factures impayées. L'affaire a été réglée une semaine seulement après la nouvelle que Saint-Joseph avait renvoyé un enfant avec les mauvais parents. Les Joys disent qu'ils espèrent que le bien sortira de leur épreuve.

Ils soutiennent les appels à une bonne loi samaritaine pour limiter la responsabilité des donateurs pour les factures médicales.

Lina Joy trouve toujours « les bénédictions » dans son expérience et dit qu'elle encouragerait ses enfants adultes à devenir donneurs.

"Je crois que la vie est un miracle et que nous ne vivons pas pour nous-mêmes", a-t-elle déclaré. « Vous ne pouvez pas être un garde forestier solitaire. Si vous pouvez aider quelqu'un en faisant quelque chose d'aussi simple que de donner un petit morceau de vous-même, alors vous ne pouvez pas refuser à une personne sa seule chance de vivre.


Le défi Nutmeg de TikTok pose de sérieux problèmes de santé

Du défi Kiki, qui consiste à sauter d'un véhicule en mouvement et à danser sur l'air de "In My Feelings" de Drake pendant que la voiture continue de bouger, au défi The Fire, qui demande délibérément aux adolescents d'utiliser de l'alcool à friction pour enflammer leur corps. dans le but de tester son endurance et de recueillir des likes et des partages, les dangers associés aux défis des médias sociaux sont nombreux.

Un nouveau défi sur les réseaux sociaux déferle sur TikTok, un site de partage de vidéos sur les réseaux sociaux qui devient rapidement la plateforme en ligne la plus populaire pour les enfants et les adolescents. Le défi Nutmeg consiste à ingérer de grandes quantités de noix de muscade pour recevoir une sensation euphorique et « high ».

"C'est une pratique très risquée", a déclaré Kirk Hughes, directeur de l'éducation pour le système antipoison du Minnesota, du Dakota du Nord et du Dakota du Sud. "Cela peut causer des effets potentiellement mortels."

Alors que la quarantaine des coronavirus piège des millions d'enfants et d'adolescents dans leurs maisons à travers le Midwest, l'ennui en amène beaucoup à participer au défi social et à documenter le résultat pour d'innombrables autres à regarder. La noix de muscade contient de la myristicine, un composé puissant connu pour provoquer des effets psychoactifs s'il est pris en grande quantité, et peut être dangereux.

Une étude récente sur l'intoxication à la noix de muscade publiée dans le journal of Medicine a révélé que de grandes quantités de noix de muscade ont « des effets toxiques, notamment des hallucinations, de la tachycardie, des nausées, des vomissements et de l'agitation ».

"Pour 2020, nous n'avons eu jusqu'à présent aucun rapport d'exposition à la noix de muscade dans le Dakota du Nord et le Dakota du Sud, mais nous avons eu sept rapports au Minnesota", a déclaré Hughes. « Trois de ces cas étaient une ingestion intentionnelle et un cas mentionnait spécifiquement TikTok. L'un d'eux a fini par aller à l'hôpital.

Un rapport de 2018 de Healthline a déclaré que "dans certains cas, des doses toxiques de myristicine ont provoqué une défaillance d'organe", et l'ajout "dans d'autres cas, une surdose de noix de muscade a été liée à la mort lorsqu'elle est utilisée en combinaison avec d'autres substances".

"La noix de muscade est l'une de ces plantes intéressantes avec un nom sympa, Myristica Fragrans", a déclaré Hughes. « Si vous aviez été incarcéré à la fin des années 1800 ou au début des années 1900, l'un des meilleurs endroits où travailler aurait été la cuisine, car il y avait naturellement beaucoup de choses qui pouvaient vous faire planer.

Hughes a expliqué comment l'extrait de vanille et la noix de muscade étaient utilisés comme substances intoxicantes par les détenus, en raison de la forte teneur en alcool et des propriétés hallucinogènes du produit.

"Donc, ce que la muscade fait, c'est qu'elle provoque ce que nous appelons un effet anticholinergique, ce qui signifie qu'elle provoque essentiellement la même chose que si vous preniez une surdose de Benadryl ou de Diphenhydramine", a déclaré Hughes. "Certaines personnes font cela pour planer et une partie de ce qu'est ce toxidrome anticholinergique est qu'il peut provoquer des hallucinations, ce qu'ils recherchent."

Hughes a poursuivi: «Le problème est que cela peut provoquer des choses potentiellement mauvaises. Tension urinaire, où la personne ne peut pas faire pipi pendant une période de temps. Dans nos cas, des personnes sont venues et doivent être sondées. Un cas qui me vient à l'esprit est celui d'un adolescent, qui n'est pas le groupe d'âge dans lequel vous voudriez être sondé par une infirmière. »

En plus de la tension urinaire, Hughes a déclaré que les problèmes peuvent aller de presque bénins à potentiellement mortels.

« Si vous en prenez suffisamment, cela peut théoriquement provoquer des troubles cardiaques. Si vous souffrez d'une maladie cardiaque sous-jacente ou d'une anomalie génétique cardiaque non diagnostiquée, cela pourrait être problématique. Dans de rares cas, vous pourriez en avoir des convulsions.

La plupart des recettes utilisant des épices nécessitent environ 1/4 ou 1/2 cuillère à café de muscade par recette, et comme le note Healthline, "ces recettes sont souvent divisées en plusieurs portions, laissant l'exposition réelle à la muscade très insignifiante." Cependant, les vidéos partagées en ligne ont montré que de nombreux enfants n'utilisaient pas les deux cuillères à café déjà dangereuses demandées dans le défi, mais plutôt deux cuillères à soupe – dépassant de loin les cinq grammes qui peuvent être toxiques.

Le plus inquiétant pour les professionnels de la santé est que de nombreux mineurs participant aux défis en ligne recherchent l'effet enivrant de l'épice et, après plusieurs minutes sans effet, finissent par prendre une deuxième dose. Selon des études, les effets peuvent prendre des heures à se manifester et une deuxième dose ne fait qu'augmenter le potentiel d'effets toxiques.

"Certaines personnes l'ont décrit comme un effet peu agréable", a déclaré Hughes. "Une propriété d'un effet anticholinergique est qu'il ralentit votre intestin, et quand il le fait, il reste dans votre corps plus longtemps et est plus biodisponible pour le corps. Cela provoque un effet retardé et prolongé et lorsque les gens s'y exposent, ils vont être élevés pendant la majeure partie de 12 à 24 heures, ce qui est plutôt prolongé.

Hughes a ajouté: "Dans les cas que nous avons eu cette année, certains des cas ont été présentés ou appelés le lendemain en disant que leurs enfants avaient toujours des hallucinations."

Alors que le défi consiste à boire la substance dans de l'eau, certains cas ont été supposés consommer la noix de muscade sur une cuillère similaire au défi de la cannelle rendu populaire en 2017 et 2018.

"Dans certains cas, il peut pénétrer dans les poumons et provoquer une pneumonie s'il est aspiré", a déclaré Hughes. « Il n’appartient pas aux poumons et peut y arriver à la suite d’une toux violente. Mis à part toutes les autres préoccupations liées à la noix de muscade, si quelqu'un souffre d'asthme ou est prédisposé à avoir une crise, cela vous coûtera au minimum une nuit dans une unité de soins intensifs.

Si quelqu'un ingère des niveaux toxiques ou de la noix de muscade, Hughes conseille de contacter les conseils professionnels gratuits 24 heures sur 24 des services d'urgence de gestion des poisons.

"Tant que cela ne met pas immédiatement la vie en danger, les gens doivent appeler la ligne d'assistance antipoison au 1-800-222-1222", a déclaré Hughes. « N'attendez pas que les symptômes apparaissent. Nous sommes conformes à la loi HIPAA, nous n'allons donc causer de problèmes à personne et faisons partie de l'équipe de soins de santé. »

Selon Hughes, dans environ 32 % des cas où les gens se rendent aux urgences, le personnel médical appelle le service d'urgence antipoison à l'insu du patient.

« Si vous devez vous rendre aux urgences et que vous y allez seul, vous serez traité comme n'importe quel autre patient, mais nous avons des relations avec tous les établissements de santé du Minnesota, du Dakota du Nord et du Dakota du Sud et si vous nous appelez et nous jugez que vous avez besoin d'être vu, nous pouvons appeler à l'avance et les préparer pour le patient », a déclaré Hughes. « Ensuite, vous n’avez pas à attendre sur des chaises avec tous les autres patients potentiels COVID-19. C'est ce que je recommanderais.

Hughes a déclaré que la ligne d'assistance antipoison devrait être utilisée pour les problèmes ne mettant pas la vie en danger.

"Si quelqu'un a des difficultés à respirer, une oppression thoracique ou ce type de symptômes, ce serait un cas évident de 9-1-1", a-t-il déclaré.


Al Gore n'était pas le seul gars à fouetter une voiture de 80 mpg

« Qu'est-il arrivé à cela ? interroge le lecteur Pete Kontes au sujet d'une histoire de fil de 1979 de l'AP extraite de son journal local, le Post-inscription, à Idaho Falls, Idaho.

Le titre crie: "Un ancien coureur pourrait avoir un tueur de crise énergétique."

Les lecteurs d'un certain âge reconnaîtront 1979 comme le temps entre la crise énergétique un et la crise énergétique deux, une époque sombre de pénuries de carburant et de lignes aux pompes à essence après l'embargo de l'OPEP de 1973-74.

Le "coureur" ici était Ralph Moody, le plus célèbre en tant que magicien de la mécanique qui s'était associé au super vendeur John Holman pour former Holman-Moody, qui est passé par NASCAR dans les années 60 comme Patton avait traversé l'Afrique deux décennies auparavant.

Selon l'ancienne coupure de presse : "Au cours de tests récemment effectués au Daytona Beach Community College, la voiture d'essai Mercury Capri 1979 de Moody's a parcouru 84 milles au gallon. Le superviseur des tests sceptique, Bill Gordon, qui a déjà supervisé les tests d'économie de carburant de l'Environmental Protection Agency, Je n'arrivais pas à y croire. "C'est la voiture du siècle", a déclaré Gordon avec enthousiasme après l'essai."

La description du moteur dans l'article semble confuse. Moody aurait déclaré: "Nous avons pris un bloc Perkins à quatre cylindres, l'avons converti en carburant diesel, l'avons turbocompressé et avons construit un embrayage, une transmission et une configuration arrière spéciaux."

D'autres sources disent simplement qu'il s'agissait d'un diesel Perkins, ce qui semble plus probable.

Ces années d'approvisionnement en carburant douteux ont paniqué le marché automobile, avec des berlines japonaises frugales se vendant bien au-dessus du prix de l'autocollant et Detroit toujours pris dans l'ère Cutlass Supreme des coupés à toit rigide chromés à deux portes de la taille et du poids des SUV d'aujourd'hui, mais avec pas de place sur la banquette arrière. American Motors avait déjà réagi en traînant sa berline compacte Hornet derrière la grange et en éliminant la plupart des pièces utiles et le mdashall du coffre et une partie importante de la banquette arrière et mdash pour créer le Gremlin sans valeur.

Les automobilistes voulaient des miles par gallon, et ils le voulaient instantanément. Mais les éléphants ne peuvent pas zigzaguer. Les usines de Detroit étaient principalement conçues pour le gros fer. L'industrie semblait insensible, et les médias avaient l'idée persistante qu'un type quelque part dans un garage à une voiture, armé seulement d'un tournevis et d'une clé à molette, pouvait surpasser General Motors. Les journaux étaient remplis d'histoires à couper le souffle comme celle de Moody's Capri.

"Nous venons d'être inondés" d'inventeurs, s'est souvenu récemment Howard Padgham. Il est maintenant à la retraite après avoir dirigé pendant des années l'ingénierie du groupe motopropulseur de Chrysler. Mais ni lui ni moi ne nous souvenions de la voiture de Moody.

J'ai passé une semaine dans la boutique de Moody's en 1974 à faire de la chirurgie sur le terrain sur la Pinto pleine course de ce magazine après des débuts peu glorieux à Talladega. Quelques heures après notre départ, nous nous sommes qualifiés en pole pour la course de Charlotte et l'avons ensuite remportée avec une grosse avance. Je suis sûr que les autres concurrents pensaient que Moody m'avait dévoilé quelques secrets de vitesse.

S'il avait des recettes infaillibles, il ne les partageait pas. Il semblait être un gars sensé, attentif aux détails comme il les comprenait. Il a laissé le grand discours aux autres.

La rumeur circulait à propos d'un fabricant de kilométrage Moody pendant quelques mois avant l'apparition du Capri, quelque chose de l'ordre de 60 à 70 mpg. À propos de ces chiffres, il a dit plus tard : « C'était un peu un objectif conservateur et mdashon. Si vous dites tout de suite que vous avez une voiture qui ira de 80 à 90 milles au gallon, les gens penseront que vous êtes une sorte de crétin. "

Oui, ça ressemble au Ralph Moody que j'ai connu. Il n'était pas Smokey Yunick. Mais nous reviendrons au compteur kilométrique du Smoke dans un instant.

Padgham confirme un autre détail de l'époque. La plupart des inventeurs qui ont proposé des nombres magiques de miles par gallon "étaient des gens normaux, pas des charlatans". Ils ont mis en place leurs essais à vitesse constante, sur des routes de niveau, avec leurs moteurs complètement réchauffés. Dans cette conduite, même les moteurs relativement primitifs de l'époque allaient loin sur un gallon.

Moody est décédé l'été dernier, nous ne pouvons donc pas lui poser de questions sur le Capri, mais je l'ai trouvé répertorié dans Implication du gouvernement dans les inventions supprimées, par Pea Research (iaesr.homestead.com). Le long recueil confirme que les carburateurs étaient des percées préférées pour le squelching de l'Oncle Sam, avec un nombre rassurant de soucoupes volantes. Mes remerciements à Pea Research pour avoir répondu à la question du lecteur Kontes avec plus d'éloquence que je n'aurais pu.

Avant de quitter le sujet de la suppression du gouvernement, cependant, mettons les réalisations de Moody en perspective : "Ils" ont également obtenu une "Opel 1959 hautement modifiée" créditée de 376,59 mpg.

Je ne doute pas de Padgham quand il dit que la plupart des inventeurs n'étaient pas des charlatans, mais ce n'était pas toujours facile de faire la différence. Au début de 1984, je suis allé au "Best Damn Garage in Town", la ville de Daytona Beach, en Floride, avec Don Sherman, CD directeur technique de l'époque, pour un aperçu du moteur "phase un adiabatique à vapeur chaude" de Smokey Yunick. It was a 2.2-liter Chrysler four promising 0 to 60 in six seconds and 50 mpg.

Sherman and I are both engineers by training and wary of those who claim to have found an end run around the laws of thermodynamics. Yunick had been doing his rulebook double-shuffle against NASCAR's canniest tech inspectors for decades before we arrived. We didn't expect a PowerPoint presentation. What we got was the full wizard act, a sinewy guy in the white coveralls you see "before" in the detergent commercials. Even at breakfast I don't remember that he removed his bad-cowboy black hat. It was oil-soaked at the band and permanently embedded with aluminum chips from his machine shop.

He was 60 then. I think the man and his act were already inseparable. If you fell for the act, maybe you wouldn't notice the fundamental outrageousness of his claims. He had a high-compression engine with a turbocharger. Very risky with the crude controls of mixture and timing of those days. The usual technique then and now is to add an intercooler to the intake stream. Yunick had an interheater au lieu. Yes, retaining heat helps efficiency, at least theoretically, but you might just as well put a .357 Magnum to the cylinder head.

We went out for a test drive. The car pulled like hell. It pinged like hell, too, and busted a piston early in the acceleration runs.

Yunick stuck to his story. We didn't buy it. Later I heard that he had sold his "hot vapor" patents to some big company, along with a multi-year consulting contract that would keep the cash flowing into his pockets. For the honest inventors and for the charlatans alike, that was always the touchdown.

Was he on to something we simply couldn't comprehend? Let's just say, two decades and many mpg regulations later, I don't see any "hot vapor" engines.


Parchment Paper vs Wax Paper

Wax and Parchment paper are two different materials used for different applications. Source: rd.com

Parchment paper is often times confused with wax paper. Wax paper contains, well, wax and is also non-stick and moisture resistant.

However it is dangerous to use it in a toaster oven because it is not heat resistant. It could melt or ignite.

Wax paper is way cheaper than parchment oven and can sometimes serve as a substitute for parchment paper but should not be used inside a toaster oven.

Wax paper is used for freezing purposes and not for anything that has to do with heat.

Wax paper unlike parchment paper is glazed with wax which usually prevents food from sticking to it but when wax paper is used in extreme heat, the wax can melt into your food and the paper can begin to burn.

When not dealing with extreme heat, you can use either of them interchangeably for your kitchen needs.


Tips for Using Your Air Fryer

  • Keep your air fryer on a dry, open countertop to not overheat it.
  • Even though you don’t need to use any oil, sparing some oil can really help to fasten the process. Either way, tis’ better than deep frying food for sure! Vous pouvez utiliser vegetable oil substitutes trop.
  • It is a good idea to shake the frying basket from time to time especially if you are making fries. Shaking is easier than flipping or tossing.
  • If you are cooking vegetables, do not chop them into very small pieces. Sammler items can get swept inside the fan of your air fryer. This is very risky. So be careful.
  • Cooking at a low temperature for a longer time results in crispier and better food than cooking at a high temperature for a shorter time.
  • Use an air fryer to heat up your leftover food like chicken wings. They turn out to be absolutely scrumptious!
  • Make sure to purchase the right size for your family. Standard air fryers are made for single-person cooking.

Make Extra Money Online

The digital age is still in its infancy, so you still have plenty of opportunities to make extra money online.

41. Buy and Flip Items Online

Buying items and flipping them online is one of the most inexpensive online business models, but you can make some serious cash doing this.

eBay is a good place with plenty of buyers, but they do charge fees. If you’re looking for a fee-free online selling location, Craigslist is right up your alley.

But if you’re concerned about Craiglist in any way, there are tons of sites like Craigslist on the internet that operate in a similar fashion.

42. Print-On-Demand Business

Ever dreamed of owning an apparel business? On Teespring, you can launch your very own print-on-demand t-shirt business.

You get to pick the t-shirt design, while Teespring handles printing and shipping the shirts.
Market those shirts well with Facebook ads and you’ll have your own little apparel company.

43. Start a YouTube Channel

We won’t lie: making the big bucks on YouTube isn’t easy. Some YouTubers make millions of dollars a year, but many only earn a few dollars.

It’s possible, though. The keys are consistency and building a fanbase. Upload videos regularly, market your channel and cultivate a rabid following. If you can get accepted into YouTube’s Partnership Program, then you’ll start making some money off your videos.

44. Sell on Etsy

Do you have a unique blend of artsy creativity and entrepreneurial drive? You could make a killing on Etsy.

At first, you’ll only make a few sales but keep at it, and you’ll have more customers than you can handle.

45. Start a Podcast

Podcasting is huge now, as people seek out ways to learn or be entertained while multi-tasking. If you aren’t a great writer but have great ideas, a podcast could be your big money maker.

Like a blog, growing the podcast takes time and consistent effort. Work at it, though, and you could land lucrative sponsorship deals.

46. Become an Instagram Influencer

Got a lot of Instagram followers? Do they follow you for a certain type of lifestyle? Turn your followers into dollars as an influencer on Instagram.

See, companies will pay you good money to promote their products in your Insta pictures because each of your followers could turn into one of their customers.

Plus, you get their products for free.

47. Buy and Sell Existing Websites

Websites are like digital real estate: you can hold them for income, or you can buy and sell them like you’re flipping houses.

The latter can start earning you money quickly check out Flippa and you’ll see some website selling for thousands of dollars.

48. Buy and Sell Domain Names

If websites are digital real estate properties, then domain names are the land on which they’re built. Buying domain names that could become relevant in some way could pay off in the future.

You can buy domain names from GoDaddy for as little as $4.99 for the first year. If you’re smart about it, spending just $20 on well-picked domain names can earn you thousands in the future.

49. Become an Online Personal Trainer

Many people are too busy to visit a gym for a personal training session. If you’re already a personal trainer, you could pivot to online personal training.

Not only can you scale your personal training business this way, but you’ll be able to work right from home if you want.

50. Manage Social Media for Businesses

Social media is one of those tasks that businesses simply don’t have time for or don’t know how to use effectively. If you’re savvy with social media, launch your own social media management business.

As for finding clients, check out freelance marketplaces. Also, you could reach out to local businesses and see if they need someone to handle their social media.

51. Manage Facebook Ads for Businesses

Plunge deeper into your social media side hustle by learning how to manage Facebook Ads for businesses. If you can bring in profits for your clients, they will reward you handsomely.

52. Become an Online Notary

Becoming a notary is pretty cheap in most states, and many states don’t require an exam. Once you become a notary, you can then charge as much as you want.

Plus, as an online notary, you won’t have to go anywhere.

53. Test Websites

Businesses need fast, responsive, and good-looking websites to remain competitive many businesses pay people like you to test their websites, performing simple tasks like navigating the website, clicking on links, and expressing your opinion about the design.

Check out User Testing. They pay you $10 via for each 20 website test you perform for one of their clients.


Although I’m a huge proponent of eating healthy home cooked food, it is really nice to have options for eating outside the house when I travel, have crazy busy days or just want a night off from cooking. Somewhere near the beginning of this crazy diet to keep Colin safe, I searched and searched the internet looking for restaurants that offered items that were dairy and soy free. I couldn’t believe how hard it was to find something. Chain/fast food restaurants seem to be the most likely to offer allergen menus and ingredient lists, but it is rare to find anything that doesn’t contain soy. Over time I’ve found a few places I can eat, but before I go over them I need to add a few words of warning.

As I said in my last post, eating out is very risky. Even with the most detailed ingredient lists and promises from wait staff/kitchen staff, I can never know what is really in my food when I don’t prepare it. Did it touch something else on the grill that isn’t allergy friendly? Was there butter reside on the tongs they used to scoop up my steamed plain vegetables? I’ve ordered things that were supposed to be safe but when I got them they clearly weren’t ok, or I ate them but Colin had a reaction soon after. Although I eat at restaurants every once in a while, I don’t eat restaurant food if Colin is already not feeling well. I really feel that a plain salad with just fresh vegetables is the safest thing to order when out, but I hate paying money for something that simple and I have to bring my own dressing anyway.

So these are the restaurants I eat at but here is one more disclaimer: WARNING: What is safe for my family where I live may be unsafe for you. Always double-check the ingredients at your local restaurants since ingredients do vary by location for some restaurants. And I repeat- eating out is a risk. You can’t be 100% sure your food is safe unless you’ve made it yourself!

1. Red Robin Gourmet Burgers – Red Robin has an amazing document with recommendations for what is safe to order for a variety of food allergies. They’ve recently removed it from their website, but I emailed them and got a copy of their allergen menu, just like the old one online. I couldn’t figure out how to post it here. It is a huge pdf, so if you are interested, just shoot them an email: http://www.redrobin.com/contact_us. They now have a gluten-free buns (Udi’s brand) so I can actually have a bun if I want to (it is dairy and soy free). The Udi’s bun is a bit chewy but decent. Before the gluten-free bun, I just ordered a burger with a lettuce bun, which is actually one of the “bun” options on their menu. When I order my food I talk with my waiter/waitress about my food allergies and nicely mention that I’m aware they can make their food without the Red Robin seasoning on it. (The seasoning contains hyrdrolyzed soy protein so it has to go.) Then I order a Keep-It-Simple Burger with No Red Robin Seasoning and fruit for my side. Sometimes I order the fries with no Red Robin seasoning but the allergy document does say that the fries are cooked in a fryer with other things so there could be cross contamination concerns. Colin hasn’t seemed to have issues after I’ve eaten them, so we take that risk once in a while if he is doing well otherwise.

2. Panera – Finding safe items at Panera takes a bit of work but they list every ingredient in each of their foods, which wins big points with me since we have to avoid oats and other things. They have a nutritional calculator here. To see what is in a food, you must choose items to “add to meal.” You can then click on the word “ingredients” to see everything that is in the food. They do include a note about possible allergens in a food but they don’t count soybean oil as a soy allergen, so you must read through the list anyway to check for soybean oil. They do count soy lecithin as an allergen and will have a note for that. There are quite a few dairy and soy free breads: Country loaf, Country Miche, Sourdough Loaf, Sourdough Roll, Tomato Basil XL Loaf, French Baguette, French Miche, Three Seed Demi, Sesame Semolina and Stone-Milled Rye. I order turkey sandwiches when I eat at Panera, making sure they use one of these breads and NO Mayonnaise. The Turkey-Bacon-Avocado sandwich with no mayo is great. I tried it during an avocado trial. The moisture in the avocado makes up for the lack of mayonnaise.

3. Pei Wei – Pei Wei is the fast food version of PF Chang’s China Bistro. They have a great document here providing nutritional and allergen information. The only item I can order there is the Sweet and Sour – Stock Velveted with Chicken or Shrimp. Stock Velveted means the meat is cooked in vegetable stock instead of battered and fried. The dish is delicious and lower in fat since it isn’t fried.

4. Buffalo Wild Wings – I wasn’t sure whether or not to include this one since it isn’t as clear-cut as others. My decision to eat here was based on getting all the information I could and taking a risk. Buffalo Wild Wings has an allergen list for their foods here. They do note what products have dairy or soy, but the very bottom of the document states that they don’t count soybean oil that is in their dressings, sauces and products as an allergen. This made me a bit unsure about finding a truly safe entrée so I did a bit more digging around for information. Their sauce ingredient list is here and I was able to see what sauces/seasonings were safe. Also, the fry oil ingredients were listed in the main allergen list and I was able to see it is soy/dairy free. I ordered the boneless chicken wings in sweet bbq sauce and fries. We don’t eat here very often (not really a healthy meal) but I think its safe since Colin hasn’t had any reactions.

5. Five Guys Burgers and Fries – I really love the burgers at Five Guys and I love that I can get as many toppings as I want for no extra charge. The burger buns aren’t allergy friendly (egg, milk, soy, gluten) but the meat and veggie toppings are ok. Even the grilled mushrooms and onions, in all their greasy glory, are cooked in burger grease, not butter or soy oil. This was the restaurant I mentioned in my last post that we found between Orlando and Tampa that was such a nice surprise. If I am planning to eat at Five Guys I bring a pita pocket from home and stick the burger and toppings inside. If I don’t have any pitas, I order the burger with lots of toppings, throw away the bun and eat it all with a fork off the foil wrapper. A deconstructed burger salad I guess you could call it. Here is the only nutritional info I could find. EDIT: They now have a bun free option which is the burger, toppings and lettuce in a foil box served with a fork.

6. ( Au Bon Pain ) – I was recently in the Orlando airport where they had one of these restaurants. In their “To-Go” section I bought fruit, a Naked Juice and hard-boiled eggs. It was much better than the stale bagel I had planned to eat. Since we don’t actually have one of these where I live, I haven’t done a lot of research, but when I took a quick glance at their nutritional info online here I was impressed. They have icons for the allergens present in each item which makes it easy to scan items quickly. I didn’t see any safe bread, so sandwiches are out, but I did see some soups, apple cinnamon oatmeal, hummus and cucumber, a side salad with raspberry vinaigrette and several things on the hot/cold bar.


Last but not least, boyfriends fantasize about having cleavage sex. This is when the man puts his penis between the woman's breasts and either she moves up and down or he thrusts into them until he orgasms.

Men have lots of sexual fantasies. Some others which tend to be common would be role playing.

Men want to have their woman as the sexy cop, doctor, or teacher. However, some men also want to be those characters in their own fantasy.

Either way, these characters your boyfriend has plenty of sexual fantasies of, can easily be done. Once you get the right attire, the persona will come naturally.

Boyfriends also fantasize about having sex on a beach, they love the possibility of getting caught, and they also fantasize about mind-blowing oral sex.

Some more common sexual fantasies your boyfriend may have are making their partner orgasm while driving, or them having an orgasm as they drive.

They also fantasize about being called daddy, doing anal, trying new risky positions, and having sex in a sex club.

Men love to be sexually pleased, and they also love to please. However, if you try your boyfriend's sexual fantasy, he will be pleased in a way he has never been before.

So embrace your boyfriend’s sexual fantasies and give it a try. It will add to your sex life and even your partnership.

If you can think of any other common sexual fantasies your boyfriend may have, feel free to share!


Voir la vidéo: Il ne faut pas me laisser aller faire les courses